La mort de Jean-Pierre Coffe due à une crise cardiaque, annonce son compagnon

  • A
  • A
La mort de Jean-Pierre Coffe due à une crise cardiaque, annonce son compagnon
Jean-Pierre Coffe.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

C'est son compagnon qui a précisé la cause de la mort du chroniqueur gastronomique dans une interview parue jeudi. 

Le chroniqueur gastronomique Jean-Pierre Coffe est mort "comme il le désirait : d'une crise cardiaque", a révélé son compagnon, dans un entretien à Paris Match paru jeudi.

Après une "journée formidable". "On avait passé une journée formidable, il était très heureux", a raconté "Christophe" à l'hebdomadaire, une semaine après le décès du chroniqueur, le 29 mars, dans des circonstances qui n'étaient pas connues.

"Trop tôt". "Jean-Pierre est monté se reposer dans sa chambre. Je suis resté en bas, à regarder la télé. Vers 23 heures, il m'appelle. Il ne se sent pas bien. Il me dit lui-même vouloir aller aux urgences. Inquiet, j'appelle les pompiers" qui arriveront en moins de 15 minutes et tenteront en vain de le ranimer, a-t-il précisé. "Il est mort dans mes bras (...) Sa hantise, c'était de finir grabataire. Il est parti comme il le voulait. Mais...pour moi, c'est trop tôt", ajoute Christophe, à propos de son compagnon, âgé de 78 ans.

Incinéré. Le décès de Jean-Pierre Coffe n'a été connu que le 30 mars. "Il m'avait fait promettre de ne pas organiser de grandes funérailles. Il voulait qu'on apprenne sa mort après son incinération", révèle Christophe.