Jacky : "Nous avons été abîmés par l'arrêt du Club Dorothée"

  • A
  • A
Partagez sur :

NOSTALGIE - Invité d'Europe 1, Jacky, ex-Club Dorothée, a donné des nouvelles de toute l'équipe de l'émission culte.

INTERVIEW

Dernier invité pour la semaine "Que sont-ils devenus ?" du Grand direct des médias sur Europe 1. Après Danièle Gilbert, Laurent Broomhead, Michal et Félicien, Thomas Joubert recevait une personnalité qui a accompagné l'enfance de millions de Français : Jacky, ex-animateur de Récré A2 (Antenne 2) et du Club Dorothée (TF1).

Pendant près de vingt ans, Jacky a partagé les plateaux de Dorothée et le succès de ses émissions. Au micro d'Europe 1, Jacky est revenu sur son riche parcours, fait de musique, de télévision et de beaucoup — BEAUCOUP — d'heures d'antenne.



Vingt ans sur les chapeaux de roue. Sur Europe 1 (où il a été lui-même animateur), Jacky, 67 ans, est revenu sur la folie des années du Club Dorothée. Thomas Joubert qui l'interviewait a rappelé quelques chiffres : dix ans d'émission, 22 heures d'antenne chaque semaine, 1.000 heures annuelles, jusqu'à trois rendez-vous par jour, 6 heures de direct le mercredi. Jacky, en plus du Club Dorothée, présentait sa propre émission de variétés sur TF1, le Jacky Show.

Une "masse de travail colossale", mais toujours en s'amusant, retient Jacky en 2015. L'animateur retient aussi que les années Dorothée lui ont permis de faire le tour du monde, lors des tournages des émissions de vacances enregistrées aux quatre coins du monde.

Que devient l'équipe du Club Do' ? Invité d'Europe 1, Jacky a donné des nouvelles de toute la bande du Club Dorothée. De la principale intéressée, Jacky fait savoir qu'elle va bien. Dorothée a "professionnellement un peu arrêté son parcours", dit son fidèle complice qui n'exclut pas un retour via une fiction. Après vingt ans d'émissions pour la jeunesse, "Dorothée n'a plus envie de faire ce genre d'émissions", annonce Jacky, invitant toutefois à poser la question à l'animatrice elle-même.



Ariane, la complice de Dorothée à l'antenne, et interprète du générique de Dragon Ball Z, est passée derrière les caméras. Auprès du producteur historique de Dorothée Jean-Luc Azoulay, elle a été en charge du casting des séries Camping Paradis (TF1) et Les Mystères de l'Amour (TMC).

Corbier, l'interprète du Nez de Dorothée, a repris son premier métier de chansonnier. Il écume les routes et multiplie les albums, dans un style très éloigné de ses chansons du Club Dorothée. Le public pourra notamment découvrir "Règles bleues", une chanson qui fustige l'aspect aseptisé de la publicité.




Quant à Patrick Simpson-Jones, il vit aujourd'hui à Miami où il est producteur d'émissions sportives, rapporte Jacky sur Europe 1.

L'après Club Dorothée : six mois de chômage. "Nous avons tous été plus ou moins abîmés par l'arrêt du Club Dorothée", a dit Jacky, qui a connu six mois de chômage après la fin de son contrat avec TF1. "J'étais assez peiné, assez blessé" par la décision de la Une, se souvient l'animateur.

Après le Club Dorothée, il a rejoint la chaîne juive TFJ, avant de devenir journaliste pour le magazine Entrevue. Ensuite, il a produit les premières émissions de Julie Andrieu et la comédienne Armelle. Depuis 2008, il anime le JJDA, une "émission inculte devenue culte" sur la chaîne locale IDF1.




Ancien attaché de presse de Gainsbourg. La nostalgie des années Dorothée fait plaisir à Jacky. "La phrase clé, c'est : Vous avez bercé toute ma jeunesse", a dit Jacky sur Europe 1. De ses 40 ans de carrière, Jacky aime rappeler au public ses débuts d'attaché de presse. À l'époque, il est l'employé des disques Phonogram. Les artistes dont il s'occupe s'appellent Bob Marley, Elton John et Serge Gainsbourg.

En 1982, avec le succès de Récré A2 avec Dorothée, Jacky signe "autant d'autographes" que le chanteur. La carrière de Jacky a alors pris la direction que le public connait aujourd'hui.