Incroyable talent : après le scandale Rozon, M6 joue les équilibristes

  • A
  • A
Partagez sur :

Après le départ forcé de Gilbert Rozon, l'un des membres du jury accusé de harcèlement sexuel, M6 a trouvé une parade pour diffuser une partie de son émission. Mais la décision n'est pas du goût de tous les candidats.

Les téléspectateurs ne seront pas totalement privés de la saison 12 de La France a un incroyable talent. M6 a annoncé lundi, quelques jours après le départ de l'un de ses jury, accusé d'agressions sexuelles, qu'elle diffusera les demi-finales et la finale de l'émission, qui doivent être enregistrées prochainement. De quoi faire râler les candidats évincés lors des auditions.

M6 avait réagi très vite. Lorsque que le scandale a éclaté, M6 n'a eu d'autre choix que de réagir très vite. Jeudi dernier, la chaîne de télévision a ainsi annoncé la suspension de l'émission La France a un incroyable talent, une semaine avant le premier épisode de la douzième saison. Une décision qui fait suite aux accusations d'agressions sexuelles visant l'un des membres du jury : le Canadien Gilbert Rozon. Et qui a été unanimement saluée par les médias comme par les internautes quelques jours après l'affaire Weinstein, du nom du producteur américain, accusé lui aussi de harcèlement et d'agressions sexuelles. Le mercredi, Gilbert Rozon, ce juré "indéboulonnable", comme le présente M6 dans son dossier de presse, avait déjà démissionné de toutes ses fonctions et notamment de celle de président du festival Juste pour rire, qu'il avait créé.

Une grosse perte financière. Pour autant, pas question pour la chaîne de renoncer totalement à l'une de ses émissions phares. L'an dernier, le programme a réuni en moyenne 3,9 millions de téléspectateurs à chaque diffusion. Les meilleurs scores pour la chaîne depuis la création du télécrochet. Or, avec la suppression de cinq émissions d'auditions, la chaîne perd déjà gros : 1,75 millions d'euros, selon Le Parisien.

Reprise de l'émission. Ainsi, lundi, M6 a expliqué qu'elle ne diffusera pas les émissions de casting déjà enregistrées avec Gilbert Rozon mais que l'émission débutera directement par les demi-finales. Il ne s'agit pas de tout annuler "par respect pour les candidats", précise la chaîne dans un communiqué. Les deux demi-finales seront donc enregistrées, vendredi et samedi à Paris, comme initialement prévu et seront diffusées à partir du jeudi 16 novembre. 40 candidats auront à convaincre les trois jurés restants : Eric Antoine, Hélène Ségara et Kamel Ouali, épaulés dans leur choix par deux jurés "invités", le chanteur Amir et le rappeur Soprano.

Les candidats mécontents. Une décision qui fait râler certains des candidats. Et notamment ceux éliminés lors des castings. Bien qu'ils n'aient pas été retenus, ils voyaient en l'émission un bon moyen de se faire connaître. "C'est rageant de savoir que notre prestation passe à la poubelle", regrette l'un des candidats dans les colonnes du Parisien. D'autres s'offusquent d'avoir dû payer le déplacement et l'hôtel pour rien. Un artiste qualifié en demi-finales s'étonne encore du silence de M6. "On ne sait toujours pas si l'on doit présenter un nouveau numéro ou pas", explique-t-il dans le quotidien régional. La chaîne marche sur des œufs. Mardi soir, elle a trouvé une nouvelle astuce pour faire taire les mécontents : diffuser des "magnétos inédits" des auditions.