"House of Cards" : Robin Wright a dû batailler pour être payée autant que Kevin Spacey

  • A
  • A
"House of Cards" : Robin Wright a dû batailler pour être payée autant que Kevin Spacey
@ KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Robin Wright est la dernière actrice en date à évoquer la question sensible des écarts de salaire à Hollywood.

Robin Wright, alias Claire Underwood dans House of Cards, a confié avoir dû batailler ferme pour obtenir la même rémunération que son partenaire à l'écran, rapporte le Huffington Post. L'actrice était mardi à New York pour promouvoir sa campagne #StandWithCongo contre le pillage des ressources naturelles du Congo. Elle en a profité pour raconter son combat pour être payée autant que Kevin Spacey avec qui elle partage l'affiche de la célèbre série américaine. 

"Je voulais être payée autant que Kevin". Dans ce thriller politique qui se déroule à la Maison-Blanche, Robin Wright incarne le personnage de la First Lady Claire Underwood, épouse et meilleure alliée du Président Frank Underwood, joué par Kevin Spacey. Elle apparaît de fait dans chacun des 52 épisodes de House of Cards et est également directrice exécutive de la cinquième saison. "En regardant les statistiques, j'ai vu que le personnage de Claire Underwood était plus populaire que celui de Frank. Donc j'ai capitalisé sur ça" pour exiger d'être autant payée que lui, a-t-elle plaisanté mardi, à la Rockfeller Fondation. 

Combattre le sexisme qui règne à Hollywood. "Rares sont les films ou les émissions télévisées où l'homme, le patriarche et la matriarche sont à égalité. C'est désormais le cas dans House of Cards", s'est réjouie Robin Wright, confiant toutefois avoir dû menacer de tout révéler au public pour obtenir cette égalité salariale. L'actrice a également estimé qu'avoir eu un enfant avec Sean Penn avait ralenti sa carrière. "Parce que je ne travaillais plus à plein temps... je n'avais plus la même valeur que si je faisais quatre films par an comme Nicole Kidman et Cate Blanchett l'ont fait à l'époque où j'élevais mes enfants. A présent, j'effectue un sorte de retour à 50 ans". 

Robin Wright est la dernière actrice en date à évoquer la question sensible des écarts de salaire à Hollywood. En 2015, la star de Hunger Game Jennifer Lawrence avait elle aussi dénoncé ces différences de rémunérations dans l'industrie du film. Lors des Oscars 2015, Patricia Arquette avait publiquement appelé à plus d'égalité entre hommes et femmes à Hollywood