Pour Gilles Bouleau, "les gens ne connaissent pas Hollande"

  • A
  • A
Pour Gilles Bouleau, "les gens ne connaissent pas Hollande"
@ TF1
Partagez sur :

INTERVIEW - Avant son entretien avec le chef de l’Etat sur TF1, Gilles Bouleau a expliqué sur Europe 1 souhaiter rendre la personnalité de François Hollande plus accessible aux Français.

Jeudi soir, il interrogera le président de la République aux côtés d’Yves Calvi (France 5), Thierry Demaizière (Sept à Huit sur TF1) et quatre citoyens Français. Gilles Bouleau, présentateur du 20h de la Une, sera à la tête d’En direct avec les Français, le rendez-vous de la mi-mandat de François Hollande que les équipes de l’Elysée envisagent comme un marqueur de la reconquête de l’opinion.



François Hollande face aux Français, ce soir...par Europe1fr

Le bon moment. “Ce n’est pas du tout une commande de l’Elysée !”, a assuré Gilles Bouleau jeudi sur Europe 1, invité du Grand direct des médias. Celui qui succède à Jean-Pierre Pernault dans une émission où les Français questionnent le Président a dévoilé que le programme de jeudi soir avait été envisagé dès le printemps dernier.

>> À LIRE AUSSI - Dans les coulisses de l'émission de François Hollande sur TF1

“Nous avions contacté l’Elysée avant les municipales avec un projet abouti, structuré. Entre temps, il s’est passé beaucoup de choses, ce projet a été reporté sine die. Nous sommes revenus à la charge avec une proposition compliquée, un projet avec un face aux Français, chose que François Hollande n’avait jamais fait, il ne le voulait pas ou ne le pouvait pas. Là, c’est le moment, c’est le lieu", décrypte Gilles Bouleau.

L’intime, non merci mais... Nouveauté par rapport aux entretiens entre chef de l’Etat, journalistes et citoyens : la présence de Thierry Demaizière. Celui qui recueille les états d’âmes des célébrités ou d’illustres anonymes pour Sept à Huit (TF1) ouvrira l’émission avec un entretien sur le ton du portrait et de la confidence.

>> ÀLIRE AUSSI - Hollande sur TF1, un entretien pour quoi faire ?

À Jean-Marc Morandini qui lui opposait que les Français souhaiteraient plutôt des réponses sur la conduite du pays, Gilles Bouleau a insisté sur la nécessité de mieux connaître le chef de l’Etat : “Si j’étais le conseiller en communication de François Hollande : les gens ne le connaissent pas, ne le comprennent pas. Qui est François Hollande ?  C’est une question qui surplombe toutes les autres.”

Un des objectifs du journaliste : fendiller l’armure. Et pour y parvenir, il ne ferme pas la porte aux questions sur la vie privée, mais avec une réserve : n’évoquer que ce qui est révélateur concernant la vie publique ou l’action du Président. Les thèmes classiques - économie, chômage, impôts, etc. - seront bien sûr sur la table.

Des annonces d’annonces. Que dira le Président de la République ? D’une des dernières interviews TV du Président, le 14 juillet dernier, la presse avait retenu qu’aucune annonce n’avait été faite.

Jeudi en prime-time, le Président devrait bien évoquer quelques nouveautés. “J’ai cru comprendre qu’il ferait annonces”, a avancé Gilles Bouleau. Le journaliste a par ailleurs annoncé sur Europe 1 que le droit de suite et de relance serait bien au programme de En direct avec les Français. “C’est l’essence même du journalisme. On remet un franc dans la machine, mais respectueusement.”

 Comment être bon à la télé quand on est président ? Caroline Roux nous répond :



Comment être bon à la télé quand on est...par Europe1fr