Franck Ferrand : "je sais aussi vibrer aux exploits des coureurs"

  • A
  • A
Partagez sur :

Chroniqueur sur France Télévisions pendant le Tour de France, Franck Ferrand a répondu aux sceptiques avant sa chronique matinale, mercredi, sur Europe 1.

Avant de commencer sa traditionnelle chronique sur "Les détours du Tour", mercredi matin, sur Europe 1, Franck Ferrand a fait une petite mise au point sur sa position de chroniqueur de France Télévisions sur le Tour de France

"'Ainsi donc, Franck Ferrand s'intéresserait au vélo ? Il suit la course, il se tient au courant des échappées, il échange avec Laurent Jalabert et Marion Rousse sur les avantages comparés de telle ou telle équipe...' Eh bien oui ! N'en déplaise à tous ceux qui auraient aimé me cantonner à la dimension purement historique et patrimoniale de ce périple, qui auraient voulu que mon tour de France ne soit qu'un tour de LA France, je sais aussi vibrer aux exploits des coureurs", s'est défendu celui qui est aussi animateur d'Au coeur de l'histoire, tous les jours, sur Europe 1.

Franck Ferrand a rejoint cette année l'équipe de commentateurs du Tour de France sur le groupe public pour commenter notamment les à-côtés du Tour et présenter les richesses du patrimoine français. Il a remplacé Eric Fottorino, qui succédait lui-même à Jean-Paul Olivier.