France Télévisions : Michel Field démissionne

  • A
  • A
France Télévisions : Michel Field démissionne
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Michel Field a présenté lundi sa démission du poste de directeur de l'information du groupe France Télévisions à Delphine Ernotte.

Michel Field n'est plus le directeur de l'information de France Télévisions. Vivement critiqué par les rédactions du groupe, Michel Field a présenté sa démission à Delphine Ernotte lundi. "Par souci d'apaisement, j'ai demandé à la présidente de me relever de mes fonctions", a-t-il écrit dans un message destiné à ses équipes. 

"J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous". "Nous avons accompli de belles choses ensemble, du lancement de Franceinfo : aux succès de la couverture de la présidentielle, en passant par les performances des éditions et des magazines de France 2, France 3, du numérique et de la nouvelle offre d'information continue", a-t-il poursuivi avant de conclure : "Je souhaite aux équipes de poursuivre sur cet élan. J'ai été heureux et fier d'avoir travaillé avec vous". 

Comme Delphine Ernotte, Michel Field a été visé la semaine dernière par une motion de défiance de la rédaction de France Télévisions, qui déplore une "déstabilisation inédite de l'ensemble de la rédaction" dont le départ de David Pujadas de la présentation du 20 heures n'est qu'un élément parmi d'autres. 

Une première motion de défiance en avril 2016. Cette démission met fin à une longue relation houleuse entre l'intéressé et les journalistes du groupe. Michel Field avait été nommé par Delphine Ernotte en décembre 2015 à la direction de l'information du groupe pour "donner un nouveau souffle à l'information". Jugée "brutale", sa nomination n'avait pas fait l'unanimité au sein de France Télévisions et très rapidement, les méthodes de communication et la personnalité de cet ancien journaliste, philosophe de formation, avaient inquiété une grande partie de la rédaction.

En avril 2016, la rédaction avait déjà manifesté sa défiance à son égard. Ainsi 65% des journalistes avaient répondu "non" à une motion demandant : "Faites-vous confiance à Michel Field pour diriger l'information de France Télévisions ?". La rédaction dénonçait notamment "le mépris, la désinvolture et parfois la grossièreté affichés par le directeur de l'info."

La semaine dernière, une tribune publiée par Michel Field dans Libération a remis le feu aux poudres. Il y critiquait notamment les JT de 20H de France 2, s'interrogeant sur le "journalisme incarné où le reporter met en scène son investigation ou son questionnement", dont le JT a fait une de ses spécialités.