France Télévisions accuse le Front national de détourner les règles sur le temps de parole

  • A
  • A
France Télévisions accuse le Front national de détourner les règles sur le temps de parole
Fracne Télévisions va interpeller le CSA au sujet de la stratégie du FN.@ JOEL SAGET/AFP
Partagez sur :

Michel Field a annoncé jeudi que le groupe public allait interpeller le Conseil supérieur de l'audiovisuel pour dénoncer l'attitude du parti d'extrême droite.

France Télévisions va interpeller le CSA sur ce qu'il considère comme un détournement par le Front national des règles sur l'équité du temps de parole, a indiqué jeudi le directeur de l'information du groupe public, Michel Field. "C'est un parti qui fait extrêmement bien de la politique: le FN a repéré les failles du dispositif du CSA ; il refuse systématiquement les invitations consommatrices de temps de parole", a accusé Michel Field devant des journalistes.

En cette période de "précampagne électorale", le Conseil supérieur de l'audiovisuel effectue un relevé mensuel du temps de parole de chaque parti politique, qui doit être réparti de façon équitable entre les différentes formations. Selon Michel Field, le FN accumule son temps de parole pour le concentrer sur janvier, juste avant la remise à zéro des compteurs fin janvier, avant le passage à la campagne officielle. France Télévisions va envoyer dans les prochains jours une lettre au CSA pour signaler cette "stratégie" du FN, a-t-il annoncé. Contacté jeudi, le Front national n'a pas souhaité commenter ces accusations.

Le CSA avait affirmé en début de semaine que "les refus seraient aussi pris en compte dans les délibérations de temps de parole". "Il appartient aux chaînes de nous les faire connaître, ça peut jouer sur l'appréciation du rééquilibrage" entre les partis, avait indiqué une porte-parole, contactée par l'AFP.