France Télé : la publicité de retour après 20h ?

  • A
  • A
France Télé : la publicité de retour après 20h ?
@ REUTERS/Stephane Mahe
Partagez sur :

AUDIOVISUEL - Pour financer la télévision publique, le gouvernement pourrait rappeler la publicité le soir. Fleur Pellerin,  estime que la question peut se poser.

Souvenez-vous : début 2009, grand chambardement sur les antennes de France Télévisions. Après l'heure du journal de David Pujadas, exit les écrans pubs. Désormais, les programmes vont s'enchaîner, au mieux entrecoupés de bandes-annonces, rien de plus. Une perte financière compensée par une taxe de 0,9% du chiffre d'affaires des opérateurs mobile et internet.

Problème : il faut 200 millions d'euros pour l'audiovisuel public avant 2017, à l'heure de la suppression graduelle de la dotation de l’État au secteur. Et si la solution était un retour de la publicité après 20 heures ? Une des pistes serait de faire revenir les écrans pubs jusqu'au prime-time, à l'heure où un maximum de téléspectateurs est présent.

"La question peut se poser" Fleur Pellerin, nouvelle ministre de la Culture, n'exclut pas un tel détricotage. Interrogée chez nos confrères de France Inter, elle expliquait mercredi n'avoir pas de principe dogmatique sur le sujet. "La question peut se poser, je ne pense pas qu'elle se pose dans l'immédiat, elle doit faire l'objet d'un débat : c'est ouvert, j'examinerai toutes les solutions."

Peu d'options sur la table. Des solutions ? Fleur Pellerin dispose de peu de cartes dans son jeu. Augmenter le prix de la redevance ? À l'heure où le gouvernement veut redonner du pouvoir d'achat aux Français : rejeté. Élargir l'assiette de la redevance en y incluant tous ceux qui possèdent ordinateur, tablette ou smartphone ? En somme un nouvel impôt : vu le contexte, cette piste n'a pas les faveurs du gouvernement, indique Fleur Pellerin.

La télé privée déjà vent debout. Côté audiovisuel public, le retour de la pub le soir est aussi en bonne grâce. Lors de sa conférence de presse de rentrée, le patron de France Télé Rémy Pflimlin a jugé que la réintroduction de la publicité sur ses antennes entre 20h et 21h ou lors des événements sportifs était "une question à revisiter". Dans cette hypothèse, Fleur Pellerin sait qu'elle devra affronter les pontes de la télé privée. Alors que rien n'est tranché, "ce retour en arrière est inenvisageable" prévient l'entourage du dirigeant d'une grande chaîne privée.