France Télé défend l'émission de Sophia Aram

  • A
  • A
France Télé défend l'émission de Sophia Aram
Frédéric Olivennes, directeur de la communication de France Télévisions, a assuré que l'émission de Sophia Aram aurait du temps pour s'installer.
Partagez sur :

VIDEO - S'il a concédé ne pas être satisfait des débuts de Jusqu'ici tout va bien, le directeur de la communication du groupe public a assuré que France 2 lui donnerait le temps de s'installer.

La contre-attaque. Face aux mauvaises audiences de Jusqu'ici tout va bien, la nouvelle émission de Sophia Aram, et aux critiques tous azimuts, France Télévisions avait jusqu'ici choisi le mutisme. Mais le groupe public a enfin réagi sur Europe 1, mercredi. Invité d'Europe Soir, Frédéric Olivennes, le directeur de la communication de France Télévisions, a défendu le talk-show, en promettant au passage que la chaîne lui donnerait le temps de s'installer sur la grille.

Des débuts jugés décevants. "Il n'est pas question de dire aujourd'hui que France 2 est satisfaite de la situation autour de cette émission, et plus généralement de ce qui se passe sur l'access", a concédé Frédéric Olivennes. La tranche 17h30-20h de la chaîne souffre en effet depuis la rentrée, pénalisant les audiences du journal de 20 heures et les recettes publicitaires. Or, "l'ambition de la chaine, et elle reste entière, c'est de mettre en œuvre des changements à cette heure-là qui permettent de consolider, voire de renforcer nos audiences", a martelé Frédéric Olivennes.



Un créneau stratégique mais difficile. Frédéric Olivennes a souligné la difficulté d'ancrer durablement une émission sur cette case. "Michel Drucker, avant de s'être installé pendant de longues années avec succès à cette heure-là, avait essuyé des plâtres et avait été très critiqué", a-t-il rappelé, faisant référence à l'émission Studio Gabriel, diffusée sur la Deux entre 1994 et 1997. "Il avait trouvé ses marques au bout d'un bon moment parce que c'est très difficile sur France 2, plus que sur toutes les autres chaînes", a-t-il ajouté.

"L'émission progresse". France 2 y croit donc encore. "On cherche à faire quelque chose d'audacieux", a souligné Frédéric Olivennes. "L'émission progresse, l'audience augmente à nouveau", a-t-il certifié. Reconnaissant toutefois : "il y a encore énormément de progrès à faire, on y travaille." Alors que Jusqu'ici tout va bien en est à sa troisième semaine de diffusion, France Télévisions va-t-elle lui donner le temps de s'installer sur la grille ? "Absolument", a-t-il confirmé.