Fin de la grève à Rue89

  • A
  • A
Fin de la grève à Rue89
@ Capture Rue89.com
Partagez sur :

La rédaction du site est satisfaite des engagements obtenus auprès de de la direction du Nouvel Observateur, sa maison-mère.

La rédaction de Rue89 a repris le travail mercredi après deux jours de grève, satisfaite des engagements de la direction sur sa liberté éditoriale, une modification de son haut de page et le maintien de ses effectifs, qui devaient diminuer. Lundi, la rédaction s'était mise en grève pour protester contre les modifications du site, passé aux couleurs du Nouvel Observateur, sa maison-mère, qui selon eux rétrogradaient Rue89 "au rang d'apporteur de contenus" et sacrifiaient son identité.

Après une rencontre mardi avec le patron du groupe, Claude Perdriel, et Nathalie Collin, coprésidente du directoire, les journalistes expliquent, dans un texte paru sur le site, être "désormais impliqués" dans un processus pour améliorer l'affichage de leur site, même s'il ne retrouvera pas son apparence précédente. En outre, "en janvier, l'équipe aurait dû être amputée de deux personnes et le départ de salariés en CDI ne devait pas être compensé. Les garanties de développement offertes ce mardi vont finalement nous permettre de travailler dans de meilleures conditions", écrivent-ils. En effet l'enveloppe budgétaire de deux journalistes en CDD, dont le contrat s'achevait en janvier, sera ajoutée au budget 2014 du site, a précisé Pierre Haski, patron de Rue89.