Fillon boude "On n'est pas couché", Ruquier lui répond

  • A
  • A
Fillon boude "On n'est pas couché", Ruquier lui répond
L'animateur de France 2 s'est fendu d'une réponse sur Twitter, alors qu'un proche de François Fillon a réaffirmé le peu de goût de l'homme politique pour l'émission "On n'est pas couché". @ AFP
Partagez sur :

Laurent Ruquier n'a visiblement pas apprécié que son émission soit citée en exemple par un proche de François Fillon. Pour lui, l'ex-Premier ministre aurait eu avantage à venir sur son plateau. 

François Fillon refuse d'aller dans On n'est pas couché, l'émission de Laurent Ruquier et lui préfère Le Grand Journal ?  "Dommage, il aurait eu quatre fois plus de téléspectateurs, dix fois plus de temps de parole. Et on aurait lu son livre". C'est par ces mots que l'animateur de France 2 a tenu à répondre personnellement mercredi à l'homme politique, sur Twitter, sans oublier le petit tacle au Grand journal au passage.

Un proche de Fillon enfonce le clou. François Fillon avait déjà exprimé, en 2014, son goût assez peu prononcé pour certaines émissions, où selon lui, les politiques n'ont pas leur place, citant notamment On n'est pas couché, présenté par Laurent Ruquier. C'est ce qu'avait rapporté le Figaro à l'époque. 

Pourtant d'autres émissions ont visiblement un peu plus les faveurs de l'homme politique, comme Le Grand Journal, où l'homme politique s'est rendu mardi soir, notamment pour assurer la promotion de son dernier livre, Faire. Le Grand Journal, passe, mais, décidément, pas On n'est pas couché. Cette fois, c'est l'un des proches de François Fillon qui l'a répété : "Il considère que ['Le Grand Journal'] c'est la limite du talk-show auquel il peut participer. Mais il refuse d'aller chez Laurent Ruquier pour On n'est pas couché", a assuré Jérôme Chartier, député LR du Val-d'Oise et fidèle soutien de l'ex-Premier ministre, cité par L'Express, mercredi. 

Laurent Ruquier égratigne aussi le Grand Journal. L'animateur de France 2 s'est donc fendu d'une réponse sur le réseau social et n'a pas, par la même occasion, épargné Le Grand Journal, qui a lancé sa nouvelle formule à la rentrée. Raillant les faibles audiences du talk-show, et le temps de parole très court réservé aux invités, Laurent Ruquier n'a pas oublié de consacrer la dernière partie de son Tweet, "Et on aurait lu son livre" au chroniqueur de Canal + Augustin Trapenard, qui a avoué devant François Fillon ne pas avoir ouvert son ouvrage. Le journaliste s'est d'ailleurs expliqué sur ce point, également sur Twitter, en échangeant avec Jean-Marc Morandini. "Heu… Je ne critique pas le livre, je note l'inutilité de ce type de texte qu'en l'occurrence, je refuse de lire", s'est-il justifié.