Festival de Cannes : Canal+ renforce sa présence pour les 70 ans

  • A
  • A
Festival de Cannes : Canal+ renforce sa présence pour les 70 ans
Chaque jour, Michel Denisot livrera la chronique de sa journée cannoise.@ AFP
Partagez sur :

En service minimum l'année dernière, Canal+ a décidé de mettre le paquet cette année sur la Croisette.

Après une présence réduite l'année dernière pour des raisons budgétaires, Canal+ proposera cette année un "dispositif exceptionnel" sur la Croisette. Michel Denisot fera notamment son retour avec une émission quotidienne en clair, à l'occasion des 70 ans du Festival de Cannes, du 17 au 28 mai.

Deux heures d'émissions quotidiennes. "C'est le plus gros dispositif qu'on ait jamais eu à Cannes", a assuré le directeur général de la chaîne Maxime Saada lors d'une présentation à la presse, ajoutant que ce niveau d'engagement serait maintenu pour les prochaines éditions. La chaîne proposera chaque jour deux heures d'émission en début de soirée, avec Canal+ de Cannes, 70 minutes de direct animées par Laurent Weil et Laurie Cholewa. Ensemble, ils recevront stars et professionnels du cinéma vers 19h30.

Ensuite les téléspectateurs pourront retrouver Le journal du festival, en clair à partir de 20h35, où Michel Denisot livrera la chronique de sa journée cannoise, en allant "là où se trouvent les stars".

En clair également à Cannes, Le Petit Cercle, un format de 3 minutes autour du film du jour présenté par Augustin Trapenard. Catherine et Liliane et Les Guignols seront également sur la Croisette. Les cérémonies d'ouverture et de clôture, produites par la chaîne et animées cette année par l'actrice italienne Monica Bellucci, seront diffusées en clair et en direct respectivement le 17 et le 28 mai.

Un sursaut espéré. Le groupe s'était vu reprocher l'an dernier un désengagement avec la suppression du plateau du Grand Journal de la plage du Martinez, ainsi que la suppression du "Patio", salon très select réservé aux professionnels. "Aujourd'hui, Canal revient avec le 'Patio' (...) et avec un effort conséquent qui est fait sur l'antenne et qui nous va bien", a souligné Thierry Frémaux, délégué général du Festival.

La programmation actuelle a été réorientée "vers des émissions qui vont moins dans le sens du divertissement généraliste et plus vers cet amour du cinéma", selon Maxime Saada. "On a d'abord en tête nos abonnés et tout de suite après on a Thierry Frémaux et Pierre Lescure (le délégué général du Festival et son président, ndlr), qui sont nos partenaires et qui étaient, sans doute à juste titre, insatisfaits de ce qui s'est passé l'année dernière", a-t-il ajouté.

Lors de la présentation de la sélection, le président du Festival, Pierre Lescure, avait évoqué une "renégociation ouverte" du contrat de partenariat exclusif avec Canal+. "Il n'y a aucune raison, a priori, que nos chemins se séparent", a commenté Thierry Frémaux jeudi, indiquant que la "renégociation" du contrat de partenariat était traditionnelle.