Faustine Bollaert : "Cette saison, on veut se rapprocher encore plus de notre public"

  • A
  • A
Faustine Bollaert : "Cette saison, on veut se rapprocher encore plus de notre public"
"On veut creuser le sillon des sujets qui sont dans l'air du temps", explique dimanche Faustine Bollaert.@ Europe 1
Partagez sur :

L'animatrice de France Télévisions, Faustine Bollaert, détaille dimanche sur Europe 1, au micro de Philippe Vandel, comment son émission "Ça commence aujourd'hui", sur France 2, évolue cette saison.

INTERVIEW

Une émission "plus mobile" et plus proche du public". Dimanche, au micro de Philippe Vandel sur Europe 1, l'animatrice de France 2, Faustine Bollaert, a expliqué comment la nouvelle saison de Ça commence aujourd'hui, cette émission durant laquelle des hommes et des femmes se livrent sur des événements marquants de leur vie, avait été repensée depuis septembre. "Cette saison, on a changé le décor, il est encore plus chaleureux. On veut se rapprocher encore un peu plus de notre public", explique l'animatrice, également aux manettes, cette année, d'une émission de divertissement sur France 4, Il était une fois.

En direct tous les vendredis. "Il y aura aussi des émissions événementielles. On va sortir à la rencontre de nos téléspectateurs dans des lieux qui incarneront les thèmes que l'on traitera. Enfin, nous serons en direct tous les vendredis pour encore plus de proximité et d'interactivité". Le direct, selon Faustine Bollaert, est un vrai plus pour l'émission. "Ça apporte la magie, la possibilité qu'il se passe des choses, des vrais moments de télé, une adrénaline", énumère-t-elle. "Et puis, c'est la sensation que l'on vit tous la même chose à la même heure."

Des émissions "presque médicales". L'autre nouveauté, cette année, est de proposer des émissions "presque médicales". "Cette semaine, l'émission sur le syndrome d'alcoolisation fœtale a rencontré un énorme succès. On a parlé du rapport de l'alcool à la grossesse qui est un véritable sujet tabou", rappelle l'animatrice. "J'ai l'impression que l'on est dans notre rôle de service public. On est une émission militante dans laquelle on parle médical".

Ça commence aujourd'hui a également pour ambition de traiter de sujets dits "tendances". "Par exemple, lundi on parlera des 'trouples', ces gens qui vivent à trois sous le même toit", précise-t-elle. "On veut creuser le sillon des sujets qui sont dans l'air du temps".