Facebook veut s'ouvrir aux - de 13 ans

  • A
  • A
Facebook veut s'ouvrir aux - de 13 ans
Mark Zuckerberg veut ouvrir Facebook aux moins de 13 ans@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour Mark Zuckerberg, le réseau social peut être un outil d'apprentissage pour les moins de 13 ans.

"Les enfants de moins de 13 ans ne doivent pas s'inscrire sur Facebook." Voilà l'une des conditions d'utilisation du réseau social à laquelle veut s'attaquer Mark Zuckerbeg, son créateur. Pour le jeune entrepreneur, présent à Paris cette semaine pour l'e-G8, Facebook serait un moyen privilégié d'accéder à l'éducation.

20.000 comptes fermés chaque jour

Pour le moment, Facebook ferme chaque jour 20.000 comptes, qui appartiendraient à des enfants de moins de 13 ans. Pas évident lorsque les enfants prétendent être majeurs, mais Facebook a développé un moteur capable de reconnaître les usurpateurs. La firme de Palo Alto tente ainsi de respecter à la lettre la loi américaine qui a fixé l'âge minimum pour ouvrir un compte sur le réseau social.

Mais Mark Zuckerberg aimerait bien attirer ce nouveau public sur Facebook. Selon lui, son réseau social aurait une vocation éducative. "Ce sera un combat que nous mèneront à un moment ou à un autre", a ainsi lancé Mark Zuckerberg lors d'un sommet en Californie la semaine dernière.

"Il faut commencer très très jeune"

"Ma philosophie est qu'en ce qui concerne l'éducation, il faut commencer très très jeune", a-t-il poursuivi. "A l'avenir, les logiciels et la technologie permettront aux élèves d'apprendre beaucoup de leurs camarades." Pour le créateur de Facebook, "l'éducation est clairement la chose la plus importante qui conduira l'économie à s'améliorer sur le long terme".

Comment Facebook compte-t-il s'y prendre ? Le réseau social assure ne pas encore avoir commencé à réfléchir à la façon dont ses applications pourraient être utilisées, "à cause des restrictions", a indiqué Zuckerberg. "Si elles sont levées, alors nous pourrons commencer à voir ce qui marche. Nous prendrons de nombreuses précautions pour nous assurer que les jeunes enfants seront en sécurité", a-t-il assuré.