Eurovision 2017 : nos favoris !

  • A
  • A
Eurovision 2017 : nos favoris !
@ Capture d'écran / Montage Europe 1
Partagez sur :

La 62e finale du concours de l'Eurovision se tiendra samedi soir en Ukraine. L'équipe d'Europe 1 vous livre ses favoris pour la victoire finale.

Samedi soir, l'Europe est à la fête en chansons. La 62e finale du concours de l'Eurovision se tient à Kiev, en Ukraine et c'est là que les candidats venus de tous les horizons de l'Europe - et parfois d'ailleurs - vont s'affronter. Avant le grand soir, Europe 1 vous livre ses trois favoris pour la victoire finale.

1. Italie

C'est LE grand favori de cette édition. Francesco Gabbani, avec son titre Occidentali's Karma, est en tête de nos votes à Europe 1. "Ils n’ont rien gagné depuis bientôt 30 ans et leur chanson est vraiment bien", justifie Mickaël Frison, notre community manager. "La mise en scène, très colorée, colle bien à l’état d’esprit de cet Eurovision 2017", poursuit-il. Aurélie Dupuy, qui vous fera vivre la finale samedi soir sur Europe1.fr, pense également que la scénographie de l'artiste fera pencher la balance de son côté. "Sa danse avec un personnage déguisé en gorille pourrait faire la différence."

Thomas Joubert, l'animateur du Grand direct des médias pense également que Francesco Gabbani se placera dans le haut du classement. "Sa chanson résonne comme un hymne de Coupe du Monde de football et devrait entraîner le public", estime-t-il.

La stat'. L'Italie n'a pas gagné le concours depuis 1990 (Toto Cutugno - Insieme : 1992). Auparavant, le pays avait déjà terminé premier en 1964.

2. Belgique

La Belgique figure elle aussi en bonne place de nos tops. "Avec City Lights, Blanche signe un tube électro en puissance, très loin de l’image que l'on peut se faire de l’Eurovision. Le titre est porté par la voix grave et envoûtante de la chanteuse", décrit Benjamin Rabier, le rédacteur en chef du Grand direct des médias. Aurélie Dupuy souligne également l'originalité de la chanson, "assez captivante."

La stat'. La Belgique ne compte qu'une seule victoire, en 1986 (Sandra Kim - J'aime la vie).

3. Suède et France ex-aequo

La Suède et la France termine ex-aequo de notre classement. "La France a mis toutes les chances de son côté cette année grâce à Alma et Requiem. Sa chanson sonne comme un tube dès la première écoute", estime Thomas Joubert. Même sentiment du côté de Mickaël Frison. "Elle chante à merveille, la chanson est élégante, et depuis quelques jours on connait sa très belle mise en scène, version Paris by night", détaille le community manager.

Quant à la Suède, Benjamin Rabier met en lumière la "pop moderne et entêtante" de I Can't Go On, interprété par le chanteur Robin. Aurélie Dupuy place également la Suède en bonne position avec un sans-faute à tous les niveaux : "La Suède semble avoir coché toutes les cases de la prestation qui marque des points !"

La stat'. La suède a déjà remporté le concours six fois et la dernière victoire du pays remonte à 2015 (Måns Zelmerlöw - Heroes). De son côté, la France a gagné cinq fois et il faut remonter à 1977 et Marie Myriam pour voir l'hexagone sortir en tête.

Et si c'était le Portugal ?

Salvador Sobral s'est brillamment qualifié lors de la demi-finale de mercredi avec sa chanson Amar pelos Dois. À l'applaudimètre, il était clairement le premier devant tous les autres concurrents. Pourrait-il créer la surprise samedi soir ?

>> Suivez la finale de l'Eurovision samedi 13 mai en direct de Kiev