Etats-Unis : le prénom Elsa boosté par "La Reine des Neiges"

  • A
  • A
Etats-Unis : le prénom Elsa boosté par "La Reine des Neiges"
Elsa, alias la Reine des neiges, prescriptrice de prénoms aux Etats-Unis@ Disney
Partagez sur :

FIRST NAME - Oublié des mamans américaines depuis un siècle, le prénom Elsa connaît un regain de popularité aux USA. La faute à une certaine princesse libérée et délivrée…

La comédienne Elsa Zylberstein et la chanteuse Elsa (T'en va pas) seraient bien avisées de tenter l'aventure américaine cette année. La raison ? Leur prénom, qui connaît un regain inattendu de popularité outre-Atlantique.

Comme le rapporte le New York Times, le prénom Elsa bénéficie d'un retour en grâce aux Etats-Unis grâce à… la Reine des Neiges ! La princesse de Disney, interprète de l'hymne Libérée, délivrée, a donné des idées à quelques parents : les 50 millions d'entrées du film ont boosté le prénom, délaissé depuis plus d'un siècle.




Elsa au top. Le journal se base sur les données de la Sécurité Sociale américaine. Depuis 1917, jamais le prénom Elsa n'avait figuré dans le Top 500 des petits noms donnés aux nouveaux-nés. En 2014, plus de 1.000 petites filles ont hérité du prénom de l'héroïne de Disney : Elsa figure désormais à la 286e place des prénoms les plus attribués.

Prénommez vos enfants comme un bonhomme de neige. Rien n'arrête les fans de la Reine des Neiges. Le dessin animé, qui a généré un chiffre d'affaires de 1,2 milliard de dollars au cinéma, a inspiré aussi les parents de petits garçons. Ainsi, le rustre Kristoff a transmis son prénom à 32 bébés l'an dernier. Quant au bonhomme de neige du film, il est certainement responsable des 22 bébés prénommés Olaf.




Une vieille habitude. Donner à la chair de sa chair le prénom d'une célébrité ? La Reine des Neiges n'a rien inventé. En France, les données de l'INSEE permettent de relever des pics d'attribution de prénoms liés au succès de certaines célébrités.

Par exemple, en 1957, le prénom Brigitte explose. Quelques mois après Et Dieu... créa la femme et la révélation d'une certaine Brigitte Bardot. Le début des années 1980 a vu, lui, débarquer une flopée de petites filles prénommées Dorothée. Quant aux Loana, elles n'ont jamais autant été nombreuses dans les maternités qu'en 2001, année du Loft…