Eric Fottorino : "on retrouve des souvenirs en regardant le Tour"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour Eric Fottorino, le Tour de France "est un moyen de faire le lien entre les générations".

Le Mont Ventoux, étape historique d'un Tour de France légendaire. Alors que les 192 coureurs de la Grande Boucle attaquent la deuxième moitié de la plus grande course cycliste du monde par le Mont Ventoux, en ce jour de fête nationale, Eric Fottorino, consultant à France Télévisions et chroniqueur sur Europe 1 pendant les trois semaines de l'épreuve, a souligné l'importance historique du Tour chez les Français. 

"Affinité naturelle". "Il y a une sorte d’affinité naturelle avec le Tour de France. C'est un moyen de faire le lien entre les générations", a-t-il expliqué dans le Grand direct des médias. "Le Tour de France est vraiment consubstantiel à notre histoire, à nos racines, à notre géographie", poursuit-il. "A partir de 1903, le Tour de France a épousé les frontières de la grande France et il y a une affinité naturelle entre la mémoire et le présent. On retrouve des souvenirs en regardant le Tour. C'est une manière de faire le lien entre les grand-parents et le bel aujourd’hui", détaille-t-il.

De beaux paysages. Le Tour de France est également connu pour la richesse de ses paysages. Les gens "doivent aimer la couse, autrement je ne pense pas qu'ils regarderaient, mais il est vrai que l'on a un privilège avec les vues d’hélicoptères et les drones aussi désormais. C'est vraiment magnifique", salue Eric Fottorino.