Elie Semoun : "Ce qu'a fait Cyril Hanouna n'était pas un sketch"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'humoriste joue son nouveau spectacle jeudi soir en direct sur W9. Malgré la polémique Hanouna, il assure ne rien vouloir changer de son sketch avec un personnage homosexuel. 

INTERVIEW

W9 en mode Elie Semoun. Jeudi soir, la chaîne ouvre son antenne à l'humoriste. D'abord à 21 heures, avec la diffusion de son nouveau spectacle Elie Semoun à partager, que le comédien jouera en direct, depuis le Casino de Paris. Parmi ses nouveaux personnages, l'humoriste joue un homosexuel, gérant d'un spa. Quelques semaines après la polémique concernant le sketch jugé homophobe de Cyril Hanouna, Elie Semoun a tenu à clarifier les choses dans Le grand direct des médias.

"Les gens savent bien que je ne suis pas méprisant". Ce nouveau personnage peut-il faire polémique ? Dans son nouveau spectacle, Elie Semoun joue un gérant de spa qui se trouve être homosexuel. Quelques semaines après le canular jugé homophobe de Cyril Hanouna, le comédien affirme qu'il ne changera pas une ligne de son sketch. "Ce qu'a fait Cyril Hanouna n'était pas un sketch, c'était un canular raté. Moi c'est un sketch qui est écrit, ça n'a rien à voir", distingue-t-il. Questionné sur le fait que la communauté homosexuelle puisse être choquée d'être systématiquement représentée "en grande folle assoiffée de sexe", Elie Semoun explique : "Oui, je comprends. Mais il y en a. Il y a des homosexuels comme ça et ils ont vachement d'humour sur eux-mêmes."

Dans tous les cas, le comédien assure : "Les gens savent bien que je ne suis pas méprisant. Quand je le fais, j'essaye de le faire d'une manière intelligente, de mettre du fond". Elie Semoun a profité du sujet pour défendre une nouvelle fois Cyril Hanouna, précisant toutefois qu'il n'était pas "son avocat". "Ce que je critique, c'est la curée, qu'on se jette sur quelqu'un à bras raccourcis. Oui, il y a eu un acharnement, c'est la preuve aussi qu'il a beaucoup d'ennemis et que les gens qui ne l'aiment pas en ont profité pour lui tomber dessus", indique l'humoriste.

"J'aime bien l'excitation du direct". À quelques heures d'un direct sur W9, Elie Semoun concède être un peu tendu. L'humoriste n'a pas vraiment bien dormi, avec un sommeil agrémenté de "cauchemars que font tous les comédiens : arriver nu sur scène, avec une salle vide où personne ne rigole". C'est la première fois qu'Elie Semoun se plie à un tel exercice. "J'aime bien l'excitation du direct, je me suis mis des challenges", annonce-t-il.

"Les sujets sont un petit peu chauds". Dans ce spectacle, les téléspectateurs pourront faire connaissance avec de nouveaux personnages. Parmi eux, un pédophile ou encore un djihadiste. Des choix qui ont sans doute poussé le groupe M6 à ne pas diffuser le spectacle sur la grande sœur de W9. "Les sujets sont un petit peu chauds", explique Elie Semoun. Pour autant, interrogé sur la possibilité de faire de l'humour avec le terrorisme, l'humoriste est sans appel. "Bien sûr que l'on peut faire de l'humour avec ça ! C'est une manière de ne pas céder."