Dropped : le frère d'Arthaud met en cause la sécurité

  • A
  • A
Dropped : le frère d'Arthaud met en cause la sécurité
@ Bertrand GUAY/AFP
Partagez sur :

INFO E1 - Accusée par le frère de la navigatrice, la production de l'émission répond : non, les hélicoptères n'ont pas décollé en même temps et, oui, un brief de sécurité a bien été réalisé.

"J'ai l'intime conviction que l'organisation n'a pas fait de briefing dans les règles de l'art. Si le briefing de sécurité avait été fait, l'accident ne se serait pas produit, c'est une évidence !" Après le père d'Alexis Vastine et la mère d'une journaliste, un troisième proche d'une des victimes de l'accident de Dropped s'en prend à la production de l'émission. Il s'agit d'Hubert Arthaud, le frère de Florence Arthaud, lui-même ancien pilote. 

Interrogé par BFMTV, il a mis en cause le respect des règles de sécurité, accusant la production de n'avoir pas suivi les règles élémentaires de sécurité lors de vols en hélicoptère, soulignant un décollage simultané des deux appareils. 

ALP dément. Contactée par Europe 1, Adventure Line Productions, aux manettes de Dropped, a répondu à Hubert Arthaud. Selon ses responsables, il y a bien eu un brief de sécurité avec des manoeuvres répétées au sol avant le décollage. "Les images remises aux enquêteurs montrent les décollages des hélicoptères, décollages qui ont été fait l'un après l'autre, avec une distance de sécurité jugée normale", précise ALP. 

Une plainte pas exclue. À BFMTV qui demandait à Hubert Arthaud s'il comptait attaquer ALP, le frère de la navigatrice n'a pas fermé la porte à un dépôt de plainte. "Porter plainte ou pas porter plainte, pour l'instant nous faisons notre deuil. On est plus dans la cérémonie, dans l'hommage, que dans ces détails. On verra ça par la suite. Ou pas. Dans l'immédiat, ce n'est pas l'ordre du jour", a indiqué Hubert Arthaud. 

À LIRE AUSSI :

Dropped : la famille d'Alexis Vastine se sent abandonnée

L'équipe de l'émission Dropped de retour en France