Droits TV : Canal+ attaque l'appel d'offres de la Ligue 1

  • A
  • A
Droits TV : Canal+ attaque l'appel d'offres de la Ligue 1
Bertrand Meheut est le président de Canal+.@ REUTERS
Partagez sur :

TÉLÉ - Alors que la Ligue de football professionnel remet les droits TV sur le marché, la chaîne cryptée a saisi l'Autorité de la concurrence.

La Ligue de football professionnel (LFP) a pris tout le monde de court, en lançant dès la semaine dernière l'appel d'offres pour les droits de retransmission de la Ligue 1. Mais Canal+ n'est pas d'accord. La chaîne cryptée a saisi l'Autorité de la concurrence pour protester contre ce lancement anticipé des enchères pour les saisons 2016-2020, a annoncé son président, Bertrand Meheut.

Pourquoi Canal+ conteste. "Le timing n'est pas acceptable", explique Bertrand Meheut dans Le Figaro, mardi. "La Ligue de football nous a vendu des droits pour quatre ans, jusqu'en juin 2016. Nous souhaitons pouvoir en profiter sereinement. Je ne comprends pas cette précipitation". Le patron de Canal+ rappelle que sa chaîne paie déjà 430 millions d'euros pour avoir le droit de retransmettre les matches de football de Ligue 1.

Un risque de déstabilisation. La chaîne de télévision cryptée, qui fait l'objet d'une sévère concurrence dans le domaine de l'information sportive de la part de BeIn Sports, estime qu'en anticipant ainsi de deux ans sur le calendrier prévisible, les autorités du football professionnel prennent le risque de déstabiliser sa clientèle. "La Ligue rebat les cartes en plein milieu de la partie", estime Bertrand Meheut. Pour lui, "la Ligue dit avoir besoin de visibilité pour les clubs. Les diffuseurs et les abonnés aussi".

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Ligue 1 : la vente des droits télé avancée

LE CONTEXTE - Droits télé : BeIN Sports frappe fort

INTERVIEW - BeIN Sports : "la Coupe du monde, un cadeau à nos abonnés"