Droits de la Ligue 1 : l'appel d'offres est maintenu

  • A
  • A
Droits de la Ligue 1 : l'appel d'offres est maintenu
L'appel d'offres pour les droits de la Ligue 1 est maintenu.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOTBALL - Canal+ demandait la suspension de l'appel d'offres pour les droits de retransmission. Mais la justice en a décidé autrement.

C'est tranché. Canal+ souhaitait la suspension de l'appel d'offres anticipé sur les droits de diffusion audiovisuels pour la Ligue 1 et la Ligue 2 sur la période 2016-2020. Mais celui-ci est bel et bien maintenu, selon un jugement rendu vendredi par le tribunal de grande instance de Paris, qui a estimé qu'il n'y avait pas lieu à référé.

Le président de la LFP, Frédéric Thiriez, avait créé la surprise le 6 mars en annonçant le lancement anticipé et immédiat de ces enchères à plusieurs centaines de millions d'euros. Canal+, diffuseur historique du championnat français, avait répliqué le 18 en déposant un référé pour faire suspendre l'opération. La chaîne avait également saisi l'Autorité de la Concurrence.

La LFP satisfaite. "Nous étions sûrs de notre bon droit ! Le processus de l'appel d'offres va pouvoir de dérouler comme prévu, dans des conditions de concurrence loyales et transparentes pour l'ensemble des candidats. Que le meilleur gagne", a déclaré Frédéric Thiriez dans un communiqué.

Rivalité avec BeIN Sports. L'enjeu est crucial pour Canal+, mise sous pression par la chaîne qatarie BeIN Sports, qui multiplie les acquisitions de droits sportifs. Comme les autres acteurs intéressés par la Ligue 1 et la Ligue 2, la chaîne cryptée devra rendre son offre la semaine prochaine. Le match s'annonce serré.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

LE CONTEXTE - Ligue 1 : la vente des droits télé avancée

LA CONTESTATION - Droits TV : Canal+ attaque l'appel d'offres de la Ligue 1

LES ENJEUX - Canal+ vs. BeIN Sports : pourquoi tant de haine ?