Dragon Ball Super : on a vu le premier épisode !

  • A
  • A
Dragon Ball Super : on a vu le premier épisode !
Sangoku, découvert en France en 1988, reprend du service avec Dragon Ball Super@ Toei Animation, Ltd.
Partagez sur :

MANGA - La série Dragon Ball est de retour avec une nouvelle déclinaison, baptisée Dragon Ball Super. Le premier épisode vient d'être diffusé au Japon.

C'est l'événement japanimation de l'année : dimanche, la télévision japonaise a dévoilé le premier épisode de Dragon Ball Super, la nouvelle déclinaison de Dragon Ball, un des manga les plus célèbres au monde. Cette série prend la suite de Dragon Ball Z, programme diffusé avec succès en France entre 1990 et 1996. L'épisode 1, diffusé il y a 24 heures, est un retour immédiat en enfance.





Ils sont venus, ils sont tous là. Regarder Dragon Ball Super, c'est avant tout retrouver des copains avec qui on a perdu le contact il y a près de vingt ans, quand le Club Dorothée (TF1) a disparu de l'antenne. Dans la nouvelle série, le public retrouve Sangoku, ses fils Sangohan et Sangoten, sa femme Chichi, son maître Tortue Géniale, son amie Bulma…

Une bande de potes qui n'a pas pris une ride : Dragon Ball Super prend l'immédiate suite de l'histoire de Dragon Ball Z, zappant au passage toute l'intrigue de Dragon Ball GT, troisième volet de Dragon Ball à la fin des années 1990, rejeté par les fans.

Sangoku est devenu fermier. Le début de Dragon Ball Super nous replonge vingt ans en arrière, avec un rappel des épisodes précédents. La qualité d'image des extraits de 1996 tranche avec la beauté de l'animation de 2015 : Dragon Ball Super est un produit soigné, avec des couleurs qui pétillent et un travail appliqué sur les ombres et les lumières.

Côté récit, le public retrouve un Sangoku attelé au labour des champs, contraint par sa femme Chichi à faire vivre sa famille. Le monde, débarrassé depuis la fin de Dragon Ball Z de la menace de Majin Buu, a t-il encore besoin de "l'homme le plus fort de la Terre" ? Sangoku l'ignore mais la réponse est oui : à des milliers de kilomètres de là, le féroce Beerus détruit des planètes d'un claquement de doigts.






Les combats arrivent, la VF aussi. Avis aux fans de Kaméhaméha, de fusions et de Super Saïyen : l'épisode 1 de Dragon Ball Super démarre gentiment. Pas encore de combat à signaler, sinon la victoire de Trunks et Sangoten sur un vilain serpent. Nul doute que les créateurs de la nouvelle série vont faire monter le programme en puissance. Le prochain épisode, proposé dimanche, devrait par exemple marquer le retour de Végeta.

Quant à la question d'une diffusion en France, patience. Contactée par Europe 1, la Toei Animation, producteur de Dragon Ball Super, confirme que les négociations sont engagées avec plusieurs diffuseurs, mais que la série ne devrait pas arriver sur nos écrans avant 2016.