Démission de Michel Field de France Télévisions : la SDJ de France 2 "salue son geste"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Karine Comazzi, la vice-présidente de la SDJ de France 2 revient sur la démission de Michel Field de son poste de directeur de l'information, dans le Grand Direct des Médias sur Europe 1.

Un peu de calme à France 2 ? La semaine dernière, l'annonce de l'éviction de David Pujadas du 20 Heures de France 2 avait réveillé les vieilles tensions qui existaient entre les journalistes et la direction de France Télévisions. Alors que deux motions de défiance concernant Michel Field et Delphine Ernotte devaient être soumises au vote de la rédaction ce mardi,Michel Field a finalement démissionné dès lundi. "On ne s'attendait pas à cette annonce", explique Karine Comazzi, la vice-présidente de la SDJ de France 2.

La motion de défiance concernant Delphine Ernotte abandonnée. "Michel Field nous a un peu pris de court", confie-t-elle, saluant un "geste d'apaisement". Une fois la nouvelle de la démission de Michel Field rendue publique, les journalistes ont décidé d'abandonner la question de la motion de défiance visant Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions. "Nous considérons que Delphine Ernotte, en acceptant la démission de Michel Field, a aussi fait un geste d'apaisement."

"Elle nous a entendus, elle doit maintenant nous écouter". "On n'absout pas la présidente de toutes ses responsabilités", tempère tout de même Karine Comazzi. "Elle a commis des erreurs : à savoir une bise à Brigitte Macron pendant la campagne présidentielle et un timing désastreux pour l'éviction de David Pujadas", rappelle la vice-présidente de la SDJ de France 2. Les journalistes de France Télévisions veulent maintenant travailler plus conjointement avec la direction de leur chaîne. "Elle nous a entendus, elle doit maintenant nous écouter", explique-t-elle.