Déjeuner entre journalistes et politiques : "Je ne trouve pas ça sain", estime Élise Lucet

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La journaliste, à la tête d'"Envoyé spécial" et de "Cash Investigation", évoque les rapports entre journalistes et les hommes et femmes de pouvoir.

INTERVIEW

"Avec les politiques, je n'ai pas de relations autres que journalistiques". Depuis sa prise de pouvoir, le président de la République a tenu à garder une certaine distance avec les journalistes."Les journalistes ne m'intéressent pas, ce sont les Français qui m'intéressent. (...) Les journalistes ont un problème. Ils s'intéressent trop à eux-mêmes et pas assez au pays", assénait Emmanuel Macron à une équipe de France 2, en septembre dernier.  

Invitée de Bonjour la France, Élise Lucet a été interrogée sur cette nouvelle distance imposée par Emmanuel Macron. "J'ai toujours fait mon travail en toute indépendance vis-à-vis du pouvoir économique ou politique, donc ce que les politiques ou les grands patrons pensent de mon travail, cela m'importe peu", confie la journaliste, à la tête d'Envoyé spécial et de Cash Investigation, sur France 2. "S'il y a une vraie critique de fond et que l'on me démontre par A plus B qu'on a fait une erreur dans une enquête, là, cela m'importe beaucoup, mais pour le reste, ce n'est que de l'écume".

La distance avec le pouvoir, Élise Lucet en a toujours fait un principe dans sa manière de travailler. "Avec les politiques, je n'ai pas de relations autres que journalistiques. Je ne fais pas de déjeuner avec eux", confie-t-elle, "je ne trouve pas ça sain".