Décès de B. Duquesne : "la rédaction de France 2 sous le choc"

  • A
  • A
Décès de B. Duquesne : "la rédaction de France 2 sous le choc"
@ Maxppp
Partagez sur :

RÉACTION - Thierry Thuillier, le patron de France 2, doit encore réfléchir à la diffusion des émissions Complément d'enquête cet été.

Il est encore "sous le choc" de l'annonce du décès de Benoit Duquesne, mort vendredi mati à son domicile. Thierry Thuillier, le patron de France 2, lui a rendu hommage sur Europe 1. "Il était robuste, grand, et on avait l'impression que rien ne pouvait jamais l'abattre, avec une énergie incroyable tous les matins, tous les jours, il remontait à cheval et il repartait avec ses équipes", a-t-il dit.  "On ne peut pas imaginer qu'à 56 ans il soit possible de disparaître comme ça du jour au lendemain. On a du mal à réaliser et j'ai mis beaucoup de temps à l'accepter", a poursuivi Thierry Thuilier.

"Hier (jeudi), il était encore à France 2 puisqu'il préparait les enregistrements de ses futurs numéros de Complément d'enquête. Pour la première fois cette saison, il était présent sur la grille d'été pour une collection spéciale. Il en était très heureux parce que c'était une de ses demandes de longue date. Je le lui avais accordé parce que je pensais que c'était important qu'on ait CdE et Benoit tout l'été. Il était au travail comme tous les jours, et son rédacteur en chef n'ayant pas de nouvelles de lui ce matin, alors qu'il devait honorer des rendez-vous, s'est inquiété et est allé à son domicile. Il a découvert le corps de Benoit, décédé", a raconté Thierry Thuillier.

Benoit Duquesne était donc en train de préparer plusieurs numéros de son magasine qui devaient être diffusés pendant l'été. Thierry Thuillier assure ne pas encore savoir ce qu'il va advenir de ces émissions : "je n'ai pas encore l'idée de se qui va se passer, ce n'est pas le moment d'y penser".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'INFO - Le journaliste Benoît Duquesne est mort