Débat pour la primaire de la droite : les candidats "auront plus de temps pour se répondre"

  • A
  • A

Partagez sur :

Le directeur de rédaction de BFMTV Hervé Béroud dresse les contours du deuxième débat télévisé de la primaire de la droite. 

INTERVIEW

A quelques heures du deuxième débat pour la primaire de la droite, jeudi soir (20h30), le directeur la rédaction de BFMTV Hervé Béroud annonce que les sept candidats "auront plus de temps pour se répondre".

"Si le débat prend, nous le laisserons vivre". Après un premier round un peu mollasson, peut-on s'attendre à des joutes verbales plus intensives, jeudi soir ? "J'ai l'impression que certains candidats ont l'intention d'être plus offensifs", affirme le directeur la rédaction de BFMTV Hervé Béroud sur Europe 1. "Nous avons légèrement modifié les règles pour faciliter les échanges, pour faciliter le dialogue. Ils auront plus de temps pour se répondre. Ils auront aussi le droit de s'interpeller. Si le débat prend, nous le laisserons vivre", poursuit-il tout en insistant sur le respect du temps de parole de chaque candidat. 

La grève à iTELE aura-t-elle une incidence ? Le débat sera diffusé jeudi à 20h30, en direct de la salle Wagram, à Paris, sur BFMTV et iTELE. La grève des journalistes de la chaîne du groupe Canal+ ne devrait pas perturber la retransmission du programme. "La direction d'iTELE a pris des engagements vis-à-vis des organisateurs de la primaire de la droite", rappelle Hervé Béroud. "Nous travaillons depuis des mois avec iTELE pour organiser ce débat [...] Je n'imagine pas qu'iTELE puisse ne pas retransmettre ce débat". 

Ruth Elkrief et Laurence Ferrari aux commandes. Côté animation, les deux chaînes ont dépêché chacune deux journalistes pour animer le débat. Ruth Elkrief (BFM TV) et Laurence Ferrari (iTELE) seront chargées de la présentation, tandis qu'Apolline de Malherbe (BFM TV) et Michael Darmon (iTELE) devront intervenir après les questions d'actualité.