De Caunes quitte le Grand Journal : et après ?

  • A
  • A
De Caunes quitte le Grand Journal : et après ?
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

La rentrée de Canal+ se précise, avec quelques bouleversements majeurs, notamment pour le Grand Journal. 

Après deux semaines de crise, la rentrée de Canal + se précise enfin. On attendait d'en savoir plus au sujet de plusieurs rendez-vous phares de la chaîne. On sait enfin à quoi devrait ressembler le futur Grand Journal, qui va changer de présentateur et de producteur. Le Petit Journal va être avancé et rallongé. Quant aux Guignols, ils pourraient passer en cryptés.

Maïtena Biraben à la présentation du Grand Journal. Présenté par Antoine de Caunes ces deux dernières années, le Grand Journal a subi une forte baisse d'audiences. L'émission a perdu près de 700.000 téléspectateurs en deux saisons. Malgré tout, Vincent Bolloré, l'actionnaire majoritaire de la chaîne, a décidé de maintenir le programme. Mais il ne conservera que son nom, puisque le Grand Journal aura une nouvelle présentatrice, Maïtena Biraben, comme l'a annoncé samedi le Parisien, mais aussi un nouveau producteur en interne, Flab Prod (La Nouvelle édition avec Ali Baddou), qui remplace la société de Renaud Le Van Kim, le producteur historique du Grand Journal de Canal +. L'émission aura même un nouvel horaire puisque le Grand Journal sera désormais programmé entre 19h et 20h. Il ne durera plus qu'une heure contre une heure et quart la saison dernière.

Le Petit Journal version rallongé. Le Petit journal, quant à lui, reste une marque forte de Canal +. Il a enregistré de bonnes audiences cette saison. Il est donc maintenu à l'antenne et sera même rallongé avec une diffusion entre 20h05 et 20h45. Pourtant, son présentateur et producteur Yann Barthès, interrogé le 18 juin dernier sur Europe 1, n'y croyait pas. Le projet d'une émission plus longue "a été retoqué", assurait-il au micro de Jean-Marc Morandini, expliquant avoir remis ce projet "dans sa poche".   

Les Guignols avaient aussi inquiété ces derniers jours, leur avenir semblant compromis à Canal +. Mais les marionnettes resteront bien à l'antenne. L'heure et la fréquence de l'émission, elle, reste pourtant la grande inconnue. Vincent Bolloré avait évoqué l'idée de passer le programme en crypté pour attirer de nouveaux abonnés sur la chaîne payante, mais rien n'a encore été confirmé. C'est l'une des stratégies de cette nouvelle grille qui a pour objectif de faire décoller les audiences mais aussi les bénéfices de Canal +.