Daniel Bilalian : "Je ne ferai pas les prochains JO de 2020"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que le Tour de France 2016 est terminé, le directeur des sports de France Télévisions évoque les futures échéances sportives pour la chaîne publique.

INTERVIEW

Était-ce son dernier Tour de France à la tête des sports de France Télévisions ? "Non. Mais ce qui est sûr, c'est que je ne ferai pas les prochains Jeux olympiques de 2020", assure Daniel Bilalian. A la tête du service des sports du groupe depuis 2004, le journaliste devrait prendre sa retraite dans les prochaines années. Mais avant cela, Daniel Bilalian et les chaînes du groupe ont encore plusieurs rendez-vous sportifs à couvrir. A commencer par les JO de Rio, à partir du 5 août prochain.

Une couverture importante. 700 heures d'antenne, des dizaines de consultants et un œil sur tous les sports, France Télévisions retransmet les JO de Rio du 5 au 21 août prochains. Un dispositif important où le décalage horaire a son importance. "Comme c'était déjà le cas à Pékin, le décalage ne nous est pas favorable", déplore Daniel Bilalian. "On arrivera à faire la même audience, mais en deux fois", estime le journaliste. "Les grandes finales auront lieu entre 23h et 5h du matin", puis seront rediffusées dans les conditions du direct, précise-t-il.

Un bon bilan pour la grande boucle. Pendant trois semaines, le Tour de France a permis à France 2 et France 3 d'enregistrer des audiences records. Dimanche soir, 4 millions de personnes étaient devant leur télévision pour assister à l'arrivée des coureurs sur les Champs-Élysées. En 2017, la couverture de l'épreuve connaîtra des changements. "On va retransmettre l'ensemble des étapes en intégralité et en direct", indique Daniel Bilalian. Village Départ, animé par Laurent Luyat et Cyril Féraud, devrait donc passer à la trappe pour l'édition 2017. "L'après-tour va être organisé différemment", explique également le directeur des sports de France Télévisions.

Le sport reste en tout cas "un produit très important, notre raison d'être", affirme Daniel Bilalian.