Cyril Linette (L'Équipe) : "Les JO, c'est 20-25% de ventes supplémentaires"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le directeur général du groupe L'Équipe a présenté les enjeux du quotidien sportif pendant ce mois d'août rempli sportivement.

INTERVIEW

Il y a des périodes bénies pour un quotidien sportif. Après le mois de juin et l'Euro 2016 en France, puis le Tour de France, voilà que le calendrier sportif international propose les JO de Rio. Un événement décisif pour le journal L'Équipe, aussi bien pour son support papier, que numérique et audiovisuel.

"Les gens ont le temps de lire la presse". "Le mois d'août est un bon mois pour L'Équipe généralement", indique Cyrille Linette, directeur général du groupe. Effectivement, selon le journaliste, "c'est le mois des vacances, les gens ont le temps de lire la presse". Même en cas d'absence d'événement sportif majeur, le quotidien sportif enregistre des meilleurs résultats pour ses tirages. Avec les JO, Cyrille Linette espère "20/25% de ventes supplémentaires".

Deux éditions de L'Équipe. L'Équipe est un groupe plurimédia, avec notamment une chaîne sur la TNT (L'Équipe 21) et une importante force de frappe sur Internet, grâce à son site. Pour son quotidien papier, la rédaction doit composer avec les horaires nocturnes des épreuves durant ces JO 2016, notamment pour les finales en natation puis la semaine prochaine en athlétisme. Pas simple quand on sait que le journal papier clôture son édition à minuit. "On s'est servi de ce handicap pour le retourner à notre avantage, en offrant une deuxième édition de L'Équipe tous les matins, disponible sur le numérique", explique Cyrille Linette.

Un deuxième journal donc, disponible dès 8 heures, qui revient sur les épreuves de la nuit, alors que l’édition en kiosque analyse et commente les événements de la journée.