Conflit commercial avec TF1 : "Free réfléchit aussi à couper le signal"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En conflit ouvert avec TF1, Canal+ a interrompu jeudi soir la diffusion des chaînes du groupe. Selon Cyril Lacarrière, journaliste médias à "L'Opinion", Free pourrait prendre la même décision.

INTERVIEW

Et subitement, six millions d'abonnés à Canal+ ont été privés des chaînes du groupe TF1, jeudi soir. Une véritable déclaration de guerre commerciale, qui pourrait en inspirer d'autres. "Orange, confronté à la même situation, comprend la décision du groupe Canal+", a brièvement commenté vendredi un porte-parole de l'opérateur historique, réaffirmant que les conditions de TF1 sont "inacceptables". Quant à Free, "eux aussi réfléchissent à couper le signal, peut-être dans les prochains jours", avance Cyril Lacarrière, expert médias au journal L'Opinion.

"Ils veulent placer TF1 face à ses responsabilités". "C'est un risque effectif", explique-t-il sur Europe 1. "Tous les interlocuteurs de TF1 sentent qu'ils sont dans un point d'inflexion. Que TF1, disent-ils, est intransigeant sur cette situation. Ils veulent placer la chaîne face à ses responsabilités".

Entendu sur Europe 1
Tout cela est un écosystème extrêmement fragile qui implique que tout ce petit monde finisse par s'entendre

"Un écosystème extrêmement fragile". Si Free et Orange décident eux aussi de couper le signal, quelque 18 à 19 millions de personnes pourraient ainsi ne plus avoir accès aux chaînes du groupe TF1 via leur box. Une situation qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour le groupe dirigé par Martin Bouygues, en termes d'audience et de revenus publicitaires. Jusque-là, environ 20% des audiences de la seule chaîne TF1 provenaient de Canal+. "Tout cela est un écosystème extrêmement fragile qui implique que tout ce petit monde finisse par s'entendre", relève néanmoins Cyril Lacarrière.

Vendredi, TF1 s'est dit "scandalisé" vendredi par la "décision unilatérale" de Canal+, n'hésitant pas à parler d'une "prise en otage".