Comment mesure-t-on l'audience radio ?

  • A
  • A
Comment mesure-t-on l'audience radio ?
La régie d'un studio de radio, à Paris (photo d'illustration). L'audience de la radio est mesurée tous les deux mois par une enquête téléphonique.@ MAXPPP
Partagez sur :

3'CHRONO - Tous les deux mois, l'institut Médiamétrie publie le nombre d'auditeurs de chaque station. Mais quelle est la méthode utilisée ?

Chaque matin, l'institut de mesure Médiamétrie livre les audiences de la veille de la télévision, grâce aux données fournies par un panel représentatif. Mais qu'en est-il de la radio, dont les résultats d'audience sont connus tous les deux mois ? Invitée lundi du Grand Direct des médias sur Europe 1, Emmanuelle Legoff, directrice du département radio de Médiamétrie, a détaillé la méthode utilisée pour cette mesure, alors que les audiences pour la période septembre-octobre 2013 seront publiées mardi à 8 heures.

Une enquête par téléphone. "L'audience de la radio se mesure par une enquête téléphonique", explique Emmanuelle Legoff. "Chaque soir, entre 17h30 et 21h30, on réalise un peu plus de 400 interviews". Les numéros des personnes interrogées, âgées de 13 ans et plus, sont tirés au hasard dans l'annuaire ou générés de façon aléatoire par l'institut.



Tous les modes d'écoute sont concernés. Quelles sont les questions posées aux sondés ? "Ce qui est important, c'est de reconstituer avec la personne interrogée toute sa journée, depuis le réveil jusqu'au moment de l'appel", souligne Emmanuelle Legoff. "On va lui demander s'il a écouté la radio, quelle station il a écouté et les heures d'écoute". L'enquête concerne "toutes les écoutes de la radio", précise-t-elle, "que ce soit sur un poste traditionnel, via Internet, sur le poste de télé ou sur le téléphone mobile".

Résultat : chaque station peut savoir le nombre total de personnes qui l'ont écoutée, mais aussi l'audience de chaque quart d'heure, le profil sociologique et géographique de ses auditeurs, la durée d'écoute par auditeur, et surtout son pourcentage de part d'audience, un critère qui lui permet de se comparer à la concurrence. Certes, comme pour tout sondage, il existe une marge d'erreur, mais "on la connaît précisément", assure Emmanuelle Legoff : "pour un niveau d'audience d'environ 10%, on sera à 0,1 près".

Quatre vagues par an. Combien de personnes sont interrogées ? "L'enquête s'appelle la 126.000 Radio parce qu'on réalise 126.000 interviews sur toute la saison radiophonique, de septembre à juin", répond Emmanuelle Legoff. C'est beaucoup, mais pas assez pour fournir une mesure quotidienne, comme le fait Médiamétrie pour la télévision, ajoute-t-elle : "400 interviews par jour ne permettraient pas de produire des résultats chaque jour".

C'est pourquoi les résultats d'audience de la radio paraissent par "vague", quatre fois par an. Celle de septembre-octobre, qui est rendue publique mi-novembre, est particulièrement cruciale pour les stations, puisqu'elle indique si la grille de programmes mise en place à la rentrée a reçu un bon accueil de la part des auditeurs.