Comment la "fachosphère" a fait son trou sur le net

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans "La fachosphère. Comment l'extrême droite a remporté la bataille du net", les journalistes David Doucet et Dominique Albertini font le portrait de cette nébuleuse d’extrême droite 2.0.

INTERVIEW

La fachosphère. Derrière ce terme apparu il y a quelques années, un constat : "l'extrême droite a fait d'Internet son terrain de combat prioritaire". Les journalistes David Doucet et Dominique Albertini ont enquêté pendant plusieurs mois. Dans leur livre La fachosphère. Comment l'extrême droite a remporté la bataille du net, sorti le 21 septembre dernier, ils font le portrait de cette nébuleuse d’extrême droite 2.0.

FN, premier parti politique français sur Internet. Dans leur ouvrage, les deux journalistes retracent la naissance historique de cette fachosphère. David Doucet et Dominique Albertini évoquent comment, depuis longtemps, l'extrême droite a fait d'Internet un territoire où elle pouvait prospérer. Ainsi, dès 1996, le Front national créé son site web. C'est alors le premier parti politique en France à le faire. "C'est aussi un des premiers partis à être sur le minitel, à utiliser l'audiotel, (...) à avoir utilisé le jeux vidéo", rappelle David Doucet dans Europe 1 social club.

Pourquoi avoir, depuis le début, pris le tournant du web ? Le FN avait "le sentiment d'être différent des autres partis dans les grands médias", indique Dominique Albertini. "C'était un moyen de sauter par-dessus la tête des grands médias et de toucher directement le public", précise-t-il. 

Le triptyque "immigration, islam insécurité". Sur Internet, de nombreux sites appartenant à la fachosphère cherchent à influencer le débat. Parmi eux, fdesouche, créé par Pierre Sautarel, qui a fondé son succès sur le triptyque "immigration, islam insécurité". "Il agrège des contenus de site classique autour de ce triptyque. Le but est de provoquer une sorte d'angoisse et de marteler un message", décrit David Doucet. Il est notamment l'un des premiers à avoir utilisé des vidéos brutes amateurs. "Il se disait, plutôt qu'un long discours, (...) avoir un prêt-à-penser. Et la vidéo formate le discours", indique le journaliste.

Aujourd'hui, la fachosphère est très présente sur certains sujets de société. Comme lors des débats sur le "Mariage pour tous", ou encore lors de l'annulation du concert du rappeur Black M, prévu pour la commémoration de la bataille de Verdun.