Comment faire ses adieux au JT

  • A
  • A
Comment faire ses adieux au JT
A chacun son style pour faire ses adieux au JT.@ CAPTURES D'ECRAN DAILYMOTION
Partagez sur :

VIDEO - Laurence Ferrari a présenté son dernier 20 heures. Mode d'emploi pour des adieux réussis.

La der des der. Jeudi soir, Laurence Ferrari a présenté son dernier journal télévisé sur TF1. Un exercice délicat, une sorte de testament télévisuel et une dernière occasion pour elle de faire passer un message aux téléspectateurs. Europe1.fr vous présente quatre modèles inventés par ses prédécesseurs.

# Le style littéraire

Le jeudi 10 juillet 2008, après 21 ans au 20 Heures, Patrick Poivre d'Arvor présente son tout dernier JT. Au cours du journal, il lance quelques allusions, notamment à propos de la naissance de bébés girafons au zoo de Vincennes : "parfois on peut chuter, mais on rebondit très vite". Mais c'est à la fin du JT qu'il se lance dans un petit discours d'au revoir, commençant par citer Shakespeare : "ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser".

PPDA enchaîne avec des remerciements à la rédaction et aux téléspectateurs, affirmant que "ce lien que nous avons tissé ensemble il est unique, nul ne peut le défaire". Et le journaliste-star de conclure sur une expression empruntée aux marins bretons : "à Dieu vat", à la grâce de Dieu.

# Le style lapidaire





Évincé un peu brutalement par la direction de France 2, Bruno Masure conclut son dernier JT, le 2 octobre 1997, par cette simple phrase : "à la Saint Léger, je prends congé, ce soir je voudrais tout particulièrement vous remercier de votre fidélité". L'homme, connu pour son franc-parler, s'était tout de même fendu d'un bon mot pendant son journal, au moment de présenter les résultats sportifs : "à la Saint-Léger, le PSG épongé".

# Le style Bisounours

En 2011, Harry Roselmack décide d'abandonner le JT de TF1 pour se consacrer à l'émission Sept à Huit. L'ancien remplaçant de PPDA, puis de Laurence Ferrari, ne fait donc pas des adieux déchirants et c'est avec un grand sourire qu'il "embrasse" l'équipe : "Demain pour l'information vous retrouverez Jacques Legros, que j'embrasse, à 20 heures Claire Chazal, que j'embrasse. Lundi, le retour de Laurence Ferrari, que j'embrasse aussi".

Le présentateur n'oublie pas d'embrasser "toute la rédaction et toutes les équipes techniques" et de remercier les téléspectateurs pour leur "fidélité".

# Le style ému

Le 9 juillet 2009, c'est d'une voix chevrotante qu'Audrey Pulvar dit au revoir au 19/20 de France 3, qu'elle quitte pour rejoindre iTélé. Visiblement très émue, elle dit son "plaisir" et son "honneur" de présenter ce JT. Audrey Pulvar, au bord des larmes, ajoute un "immense merci à toutes les équipes des rédactions nationale, régionales et locales de France 3, qui contribuent chaque jour à cette édition et qui m'ont tant appris en 5 ans".

La présentatrice termine sur cette phrase : "Il y a des moments de notre vie où l'on peut choisir son destin : c'est ce que je fais ce soir, à jamais irrésolue".

# Le no style

Christophe Hondelatte, lui, n'aura même pas eu l'occasion de faire ses adieux au 13 Heures de France 2 : 28 janvier 2005, le présentateur claque littéralement la porte en pleine préparation du journal du jour et quitte la rédaction. C'est Benoît Duquesne, présentateur de Complément d'enquête, qui est contraint de le remplacer, au pied levé, rapporte Le Parisien.