Comment "C'est mon choix" choisit ses témoins

  • A
  • A
Partagez sur :

Évelyne Thomas et Hugo Jagueneau, directeur des programmes chez Réservoir Prod, racontent comment ils sélectionnent les témoignages pour l'émission.

INTERVIEW

Du lundi au vendredi à 17h dans C'est mon choix sur Chérie 25, Évelyne Thomas reçoit des témoins qui évoquent leur choix de vie ou leur particularité. Après une diffusion initiale entre 1999 et 2004 sur France 3, l'émission connaît une seconde vie depuis 2015 sur la chaîne de la TNT. Mais comment, depuis toutes ces années, C'est mon choix trouve ses témoignages. Évelyne Thomas et Hugo Jagueneau, directeur des programmes et développement chez Réservoir Prod, répondent dans Le grand direct des médias.

"Il n'y a pas d'impostures". Évelyne Thomas tient à le souligner : tous les témoignages de l'émission sont véridiques. "Il n'y a pas d'impostures, c'est du vrai", affirme l'animatrice de C'est mon choix. "Ils m'épatent ces gens-là (les participants, ndlr), mais par contre, s'ils mentent, je le vois tout de suite", prévient-elle. Et si autant de personnes viennent, c'est parce qu'ils sont à l'aise, selon elle. "Chez nous, ils se sentent bien, car ils savent qu'on ne va pas les piéger", explique Évelyne Thomas

"L'école Jean-Luc Delarue". Derrière C'est mon choix s'active une grosse équipe pour trouver des témoignages convaincants et véritables. "On a 35 journalistes qui travaillent sur l'émission", confie l'animatrice. "Il n'y a pas de méthode clé, pas de formules magiques", indique Hugo Jagueneau quand on l'interroge pour savoir comment ils trouvent les participants à l'émission. "Il y a beaucoup de curiosité, de l'enquête, de la rigueur, de l'authenticité", souligne-t-il. Évelyne Thomas et Hugo Jagueneau se revendiquent de la même chose dans la manière de faire : "l'école Jean-Luc Delarue".