"Non", "Face à la barbarie", la presse rend hommage à Charlie Hebdo

  • A
  • A
"Non", "Face à la barbarie", la presse rend hommage à Charlie Hebdo
@ Captures d'écran Twitter
Partagez sur :

L'ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale rend hommage aux victimes de l'attentat qui a visé le journal satirique.

Des unes barrées de noir en signe de deuil ou encore des hommages avec le slogan "Je suis Charlie". Les unes des grands quotidiens nationaux et régionaux ont affiché leur solidarité avec l'hebdomadaire satirique, cible d'un attentat sanglant mercredi. Le Figaro a abandonné dans son édition de jeudi la traditionnelle couleur bleue dans le bandeau où figure son nom. Libération a choisi de décliner le slogan "Je suis Charlie", qui a fait florès sur les réseaux sociaux en signe de solidarité avec l'hebdomadaire, en barrant sa Une d'un "Nous sommes tous Charlie", sur un fond sombre.

unes1280

"Il ne tueront pas la liberté", affirme pour sa part l'édition de jeudi d'Aujourd'hui en France et du Parisien, sur une page noire. Pour rendre hommage à Charb, Wolinski, Cabu, Tignous et Honoré, les cinq dessinateurs qui ont perdu la vie dans l'attentat, les dessins de presse sont également à l'honneur. Un encrier renversé sur une bulle où figurent les mots "la liberté d'expression" orne la Une du quotidien catholique La Croix daté de jeudi. 

croixparisien

Les Echos honorent eux la mémoire de Charb, en publiant en première page son dernier dessin. En régions aussi, les hommages au journal satirique se sont multipliés. "Balles tragiques à Charlie Hebdo - 12 morts", a titré Ouest-France dans son édition du soir, en référence à la célèbre Une de Hara-Kiri, l'ancêtre de Charlie Hebdo, pour le décès du Général de Gaulle en 1970: "Bal tragique à Colombey, un mort".

lesechosouestfrance

Le quotidien régional Sud Ouest a lui délivré un message simple et très fort à la fois : un grand "NON" barre en effet sa une, sur un fond noir.

sudouesttelegramme

Le Havre Libre et Paris Normandie ont eux carrément choisi de changer de nom. Pour rendre hommage à l'hebdomadaire satirique, les deux publications s'appelleront jeudi "Charlie Libre" et "Charlie Normandie".

charlielibrehavrelibre

Enfin, le quotidien sportif l'Equipe a lui aussi tenu à rendre un hommage appuyé aux victimes de l'attentat. Pas de sport en Une du journal, jeudi, mais un dessin représentant des supporters, bariolés aux couleurs de l'équipe de France et du PSG, avec des larmes qui coulent sur leurs joues. Et une inscription terrible, en forme de résultat sportif : liberté 0 - barbarie 12.