Ce que prépare Canal+ pour la rentrée

  • A
  • A
Ce que prépare Canal+ pour la rentrée
Le Grand Journal sera retravaillé pour la rentrée.@ Canal+
Partagez sur :

MÉDIAS – Maxime Saada, directeur général adjoint du groupe Canal +, était mardi l'invité du Grand Direct des Médias. Il a dévoilé les grandes lignes de sa future programmation. 

"De notre point de vue, il y a eu une très belle saison sur le clair". Maxime Saada, le directeur général adjoint du groupe Canal+ est satisfait de l'année écoulée : nouvelles émissions, nouveaux animateurs et pas d'effondrements d'audience. Il admet cependant au micro d'Europe 1 que les téléspectateurs de Canal aiment le foot. Donc, la période actuelle est "particulière". 

Pour le grand public, Canal+ en clair, c'est surtout le traditionnel Grand Journal qui occupe la tranche 19h-20h30. Il a accueilli cette année un "nouveau" présentateur, Antoine de Caunes, et il reste des "ajustements" à faire, admet Maxime Saada. "On a une grande institution dans le Grand Journal, on en a une autre en Antoine de Caunes, il faut que les deux se rencontrent et ça prend du temps" explique-t-il. Il promet pour la rentrée un Grand Journal retravaillé qui ressemblera plus à son présentateur. 

Natacha, oui. Cyril, non. Après avoir officié dans On n'est pas couché sur France 2,  Natacha Polony est annoncée dans le Grand Journal à la rentrée aux côtés de Jean-Michel Apathie. "Je confirme", se réjouit Maxime Saada. Avec elle, il appelle de ses vœux un Grand Journal  au "caractère un peu plus trempé, avec beaucoup plus de convictions". Et promet de révéler une "nouvelle" Natacha Polony sans apporter plus de détails. 

N'est-ce pas plutôt Cyril Hanouna qu'il fallait recruter ? L'animateur de Touche pas à mon poste sur D8, filiale du groupe Canal+, a dangereusement concurrencé le Grand Journal cette année. Maxime Saada ne s'emballe pas : "Cyril Hanouna est très fort en divertissement alors que nous sur le Grand Journal, c'est l'alliance du divertissement et de l'actualité que nous réalisons."

Et les nouveautés dans tout ça ? Pas d'annonces extraordinaires de la part de Maxime Saada. Des "primes événementiels" sont prévus sur le modèle de celui de mardi, De Groot une fois. L'objectif ? "Célébrer des personnalités ou lancer des événements autour de nos émissions". 

On prend les mêmes et on recommence. Le Petit Journal, le Before, la Nouvelle Édition, Salut les Terriens, Canal Football Club, etc. : autant d'émissions dont Maxime Saada prend la défense. La majorité a bien fonctionné, toutes seront reconduites à la rentrée. 

Et le directeur général adjoint du groupe Canal+ de faire le parallèle avec les chaînes qui se débarrassent au bout de quelques mois des émissions qui ne font pas assez de parts d'audience. "On ne fonctionne pas comme ça" explique Maxime Saada. Il admet que le Before de 18h n'a pas eu de grand succès d'audience mais défend l'idée "d'un labo de talents" et "d'un espace de liberté".

À l'opposé, le Petit Journal fonctionne du feu de dieu mais "non, il ne remplacera pas le Grand Journal".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

VIDEOS- "Le Grand Journal sera décliné sous une nouvelle forme à la rentrée"

VIDEOS : Le Grand Journal en baisse

Polony, Courbet, Lapix : le point sur le mercato télé

Canal+ perd son procés contre BeinSports