Ce candidat de jeu télé qui insupporte les Etats-Unis

  • A
  • A
Ce candidat de jeu télé qui insupporte les Etats-Unis
Arthur Chu.@ Merv Griffin Entertainment/capture YouTube
Partagez sur :

INSOLITE - Pour gagner, ce participant à la célèbre émission Jeopardy déploie une stratégie très étudiée. Et tant pis pour le fair play…

Depuis une semaine, on l'adore ou on le déteste sur les réseaux sociaux aux États-Unis. Arthur Chu est un candidat de Jeopardy, l'un des jeux les plus célèbres de la télévision américaine. Et ce trentenaire, qui exerce la profession d'analyste pour une compagnie d'assurance, enchaîne les victoires : il avait déjà remporté plus de 200.000 dollars à la fin de la semaine dernière. Mais s'il provoque autant de réactions, comme l'a repéré Rue89, c'est parce que sa manière de jouer, extrêmement pragmatique, est loin de faire l'unanimité.

Jeopardy, c'est quoi ?Jeopardy, une émission qui fête ses 50 ans cette année, se déroule selon le concept suivant : le présentateur donne une réponse et les candidats doivent trouver la question correspondante. Pour cela, les candidats ont le choix entre plusieurs thèmes. Chacun des thèmes comporte cinq questions dont les récompenses vont de 200 à 1.000 dollars, en fonction de la difficulté, comme le montre la grille sur laquelle les participants choisissent les questions :

Jeopardy grille

© Capture YouTube


Il délaisse les questions les plus faciles. En général, les candidats commencent d'abord par les questions les plus simples, avant de progresser en difficulté. Mais Arthur Chu, lui, ne joue pas du tout comme cela. Il n'hésite pas à délaisser les questions les plus faciles - celles qui rapportent le moins d'argent - pour s'emparer des meilleures récompenses avant les autres candidats, comme l'explique le Washington Post.

Dans Jeopardy, un candidat peut aussi tomber sur une case "Daily Double". Il s'agit d'un bonus : le candidat a alors le privilège d'être le seul à répondre à la question posée. Or, Arthur Chu s'est fait une spécialité de traquer ces cases situées sur le pourtour de la grille de jeu… même lorsqu'il n'y connaît rien au thème, et qu'il est donc incapable de répondre à la question ! Son unique objectif est d'empêcher ses concurrents d'accéder à ces bonus, qui pourraient leur rapporter gros.

>> Illustration : Arthur Chu tombe sur un "Daily Double"… et répond "je ne sais pas" à peine la question posée :

C'est un peu comme si un candidat de Questions pour un champion, au lieu de choisir le thème qu'il préfère, sélectionnait systématiquement celui dont l'absence embêtera le plus ses adversaires. C'est permis, mais ça ne met pas une très bonne ambiance…

Il interrompt le présentateur. De nombreux téléspectateurs reprochent aussi à Arthur Chu de tenter de gagner un maximum de temps : il est vrai qu'il n'hésite pas à interrompre le présentateur pour se faire poser le plus de questions à chaque tour.

Mauvais joueur ? Il s'en fiche. Arthur Chu assume complètement sa façon de procéder. "Je me suis demandé quelle stratégie allait me servir le mieux lors de l'émission. Il semble que les gens ne réfléchissent pas à la stratégie du jeu lui-même autant qu'aux connaissances", a-t-il expliqué au Daily Mail. Pour lui, "les gens n'ont aucune raison logique de jouer comme ils le font d'habitude", par exemple en allant de la question la plus simple à la plus compliquée. CQFD.