Canal+ : El Khomri chargée d'arbitrer le licenciement du réalisateur du "Zapping"

  • A
  • A
Canal+ : El Khomri chargée d'arbitrer le licenciement du réalisateur du "Zapping"
Le licenciement en 2016 de Patrick Menais a été remis en cause par une contre-enquête de l'inspection du travail et il revient désormais à la ministre du Travail de trancher.@ AFP
Partagez sur :

Le licenciement en 2016 de Patrick Menais a été remis en cause par une contre-enquête de l'inspection du travail et il revient désormais à la ministre du Travail de trancher.

Le licenciement en 2016 de Patrick Menais, ex-réalisateur du "Zapping" de Canal+, a été remis en cause par une contre-enquête de l'inspection du travail et il revient désormais à la ministre du Travail, Myriam El Khomri, ou à son successeur, de trancher, a-t-on appris mercredi auprès du ministère du Travail.

Canal+ avait engagé en juillet 2016 une procédure de licenciement "pour faute" à l'encontre de Patrick Menais, créateur du "Zapping", émission emblématique et qui a été supprimée des nouvelles grilles de la chaîne. La chaîne de Vincent Bolloré lui reprochait d'avoir déposé en son nom la marque "Le Zapping".

Un salarié protégé et validé. Ce licenciement avait été soumis à l'inspection du travail, Patrick Menais étant un salarié protégé, et validé. Mais suite à un recours de ce dernier, une contre-enquête a préconisé "de ne pas autoriser le licenciement en limitant la portée de la faute commise par Patrick Menais", a-t-on précisé au ministère du Travail, confirmant une information du site Les Jours. Il appartient désormais à la direction générale du Travail (DGT) de soumettre un projet de décision à la ministre Myriam El Khomri, qui devra trancher, "elle ou son successeur, avant le 21 juin", a-t-on ajouté.

Patrick Menais réalise actuellement pour France 2 et franceinfo l'émission "Vu", sur le même concept que "Le Zapping". Canal+ n'a pas réagi.