Canal +: à quoi vont ressembler les nouveaux "Guignols" ?

  • A
  • A
Canal +: à quoi vont ressembler les nouveaux "Guignols" ?
Kim Kardashian et Kanye West font partie des nouvelles marionnettes de la 27e saison des "Guignols. @ capture d'écran
Partagez sur :

Le programme a finalement été sauvé dans la grille de Canal+ mais au prix d'un toilettage axé sur le divertissement.

Une nouvelle appellation et un nouveau ton. Sauvés d'une disparition envisagée dans un premier temps, "Les Guignols" qui reviennent lundi à 20h50 sur Canal+ ont eu droit à une refonte. S'ils continueront sans doute à faire rire, les thèmes abordés et le niveau de férocité ne seront plus les mêmes. Vincent Bolloré, nouveau patron de la chaîne cryptée, veut en effet rendre l'émission moins polémique. A quoi doit s'attendre le téléspectateur pour cette 27e saison ?

"Les Guignols" du divertissement. "Les Guignols de l'info" sont désormais "Les Guignols" tout court. Le changement d'appellation n'est pas anodin. Vincent Bolloré avait en effet souhaité que le programme soit davantage tourné vers l'international, la pop culture et le web. Aussitôt dit, aussitôt fait puisque le générique, dévoilé le 3 décembre, confirme ce tournant. Parmi la myriade de marionnettes qui apparaissent, seulement trois Français : Gérard Depardieu, François Hollande et Jacques Chirac. Les quatre plumes des sketchs, remerciées, ont été remplacés par Matthieu Burnel qui a écrit pour l'émission de Nicolas Canteloup et la série "Un Gars, Une Fille", Nans Delgad, co-scénariste du film "Lol", Cédric Clémenceau, scénariste de "Nos chers voisins" et Frédéric Hazan, chroniqueur dans l'émission de Marc-Oliver Fogiel. Du côté des marionnettes, rassurez-vous cependant, vous retrouverez les voix historiques de l'émission comme celle d'Yves Lecoq ou de Daniel Herzog qui ont été conservées. 



Et la politique dans tout ça ? "Les Guignols de l'info" était une des rares émissions télé à aborder la politique de manière quasi-quotidienne. Quid des "Guignols" ? Elle ne sera pas délaissée, assure Yves Le Rolland, producteur du programme depuis plus de 20 ans. "Les quatre piliers des Guignols c'est la politique intérieure, la politique internationale, le sport et le show business", se défend-il. Il relativise également le niveau d'intervention de Vincent Bolloré: "cela l'intéresse beaucoup comme téléspectateur mais il a autre chose à faire que de s'occuper des Guignols au jour le jour", assure-t-il.

Des nouvelles marionnettes… plus souvent. Parmi les marionnettes introduites pour cette nouvelle saison : le candidat à la présidence américaine Donald Trump, le couple people Kim Kardashian et Kanye West, ou encore la spécialiste de la mode Christina Cordula. Certaines sont d'ailleurs visibles dans une bande-annonce diffusée mercredi. Celle de Justin Bieber, le chanteur canadien prisé des jeunes, est en projet.

Les téléspectateurs auront aussi à droit à plus de changements durant cette 27e saison. "Nous fabriquions sept ou huit marionnettes par an, l'objectif sera d'en faire une vingtaine par an. On va essayer de surprendre un peu plus les gens, on va casser un peu la routine", détaille le producteur. 



La marionnette de Vincent Bolloré, qui existe depuis février, fera également des apparitions. Si la marionnette de Patrick Poivre d'Arvor, présentateur historique du pastiche de JT, a sauvé sa tête, il devra partager son siège avec des versions en latex de ses confrères Elise Lucet et David Pujadas. 

Diffusé en crypté mais… C'est le changement majeur de cette nouvelle version des Guignols. Accessibles jusqu'à aujourd'hui à tous les téléspectateurs, il faudra désormais être abonné à la chaîne cryptée pour regarder "PPD" et ses acolytes. Mais le programme sera aussi disponible gratuitement sur Dailymotion. De quoi séduire les jeunes qui délaissent la télé pour le net. Enfin, comme lors des précédentes saisons, les épisodes de la semaine seront rediffusés en clair le dimanche après-midi dans la "Semaine des Guignols".