Bras de fer entre TF1 et Free : Xavier Niel charge le groupe audiovisuel

  • A
  • A
Bras de fer entre TF1 et Free : Xavier Niel charge le groupe audiovisuel
Pour le moment, Free n'a pas menacé de couper le signal de TF1 sur ses box, mais le replay pourrait être menacé@ BERTRAND GUAY / POOL / AFP
Partagez sur :

Dans Le Figaro de mardi, on apprend que le fondateur de Free propose de faire payer TF1 "un euro par mois". Une réponse en guise de provocation, depuis que la première chaîne veut faire payer la diffusion de ses chaînes aux opérateurs télécoms.

Nouvelle bataille dans la guerre qui oppose TF1 aux géants des télécoms français. Si Bouygues, SFR et Orange ont trouvé un accord avec la première chaîne pour diffuser les chaînes du groupe en direct sur leurs bouquets respectifs, contre une importante somme d'argent, Free campe sur ses positions.

"Faire payer les chaînes de TF1 un euro par mois". Dans Le Figaro de mercredi, Xavier Niel estime que "TF1 est une chaîne gratuite, si elle veut devenir payante, qu'elle le dise". Entre TF1 et Free, contrairement à Orange ou SFR, les négociations sont toujours en cours et n'ont pas abouti. Le fondateur de Free, qui présentait mardi les résultats du groupe, joue même la provocation et propose de "faire payer les chaînes de TF1 un euro par mois et par abonné, et ensuite de partager les revenus 50/50".

"Il faut le dire si une licence TNT est un outil pour racketter les distributeurs". Pour le moment, Free n'a pas menacé de couper le signal de TF1 sur ses box, mais le replay pourrait être menacé. "On coupera le replay si TF1 nous le demande", lance Xavier Niel dans Le Figaro. Le PDG de Free, Maxime Lombardini, partage la vision de Xavier Niel et va même plus loin. Il appelle les pouvoirs publics à prendre position sur le cas de TF1 et s'interroge : "il faut le dire si une licence TNT est un outil pour racketter les distributeurs".