Bill Cosby : cinq victimes témoignent à visage découvert

  • A
  • A
Bill Cosby : cinq victimes témoignent à visage découvert
@ Capture CNN
Partagez sur :

VIDÉO - Cinq femmes ont témoigné lundi soir en direct sur CNN dans une émission consacrée à l'affaire Bill Cosby, star américaine du petit écran. 

L'étau se resserre autour de Bill Cosby, l'acteur américain devenu célèbre en France avec son rôle dans The Cosby show. Dans cette série tournée entre 1984 et 1992, Bill Cosby a joué Cliff Huxtable, père de famille new-yorkais modèle, entouré de sa femme et de ses cinq enfants. Aujourd'hui, l'acteur âgé de 77 ans est sous les feux des projecteurs pour un sujet beaucoup moins léger : il est accusé de viol par plusieurs femmes.

Et lundi soir, ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire Bill Cosby" a pris un nouveau tournant avec le témoignage à visage découvert de cinq victimes présumées sur le plateau de CNN, la chaîne d'informations en continu américaine. Dans l'émission "The Cosby Show : a legend under fire", cinq femmes ont décidé de lever le voile sur leur identité, et donner des détails sur les circonstances des agressions sexuelles qu'elles disent avoir subies. 



Cinq victimes de Bill Cosby témoignent en directpar Europe1fr

"C'est un imposteur, un sociopathe". "Il nous a trahies. Aucune de nous n'avait de raison de ne pas lui faire confiance", a expliqué l'une d'elles sur le plateau, avant d'effectuer une sorte de mise au point : "énormément de gens ont commenté cette affaire un peu partout, disant que ça ne pouvait pas être vrai. De nombreuses célébrités sont également montées au créneau pour prendre sa défense. En réalité, c'est quelqu'un de faux, un imposteur. Et derrière ce masque, un sociopathe", a-t-elle rajouté. 

Elles pensent avoir été droguées. Les cinq femmes présentes sur le plateau de CNN pensent toutes avoir été droguées avant d'avoir été abusées. L'une d'elles a raconté les circonstances de son agression. "Je me souviens d'avoir bu un verre de Bloody Mary avec de la bière, et je me suis réveillée quelques temps plus tard, avec lui m'enlevant mes vêtements. Et vous ne pouvez pas vraiment vous évanouir avec un seul verre", a-t-elle témoigné. 

"Je veux qu'il souffre". Les cinq victimes présumées jurent ne pas avoir demandé le moindre centime à l'acteur en guise de compensation, et ne comptent pas réclamer de dommages et intérêts. "Je veux qu'il souffre comme nous avons toutes souffert", a commenté l'une d'entre elles, réclamant au passage que tous les Emmy Awards remportés par Bill Cosby lui soient retirés. 

Ces accusations ne sont pas une nouveauté. De premières accusations d’abus sexuels avaient déjà visé Bill Cosby il y a dix ans, en 2005. A l'époque, Andrea Constand accusait le comédien de l’avoir droguée pour l’agresser sexuellement. L’accusation disait disposer des témoignages anonymes de 13 autres femmes : un accord financier avait mis fin à la procédure en 2006. Le cas de Bill Cosby est revenu dans la lumière en octobre 2014 avec le sketch d'un humoriste nommé Hannibal Buress : sur scène, il a interpelé Bill Cosby, le traitant de violeur et invitant le public à se renseigner sur internet.

Cosby reste silencieux. Désormais accusé de viols par une quinzaine de femmes, Bill Cosby se mure dans le silence, laissant ses avocats commenter l'affaire. Mais ce scandale a pris tellement d'ampleur qu’il a poussé les médias américains à annuler tous leurs projets avec le comédien. NBC, diffuseur du Cosby Show dans les années 1980, a ainsi indiqué renoncer à une ébauche de nouvelle série. Netflix reporte sine die le tournage d’un documentaire et plusieurs émissions ont retiré Cosby de leurs listes d’invités.