Antoine de Maximy : "Au Burning Man, où qu'on pose les yeux, on ne voit rien de normal"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le globe-trotter de "J'irai dormir chez vous" a passé quelques jours dans le désert du Nevada avec les participants du festival le plus délirant du monde. Diffusion mardi soir.

Mardi soir, France 5 diffuse un numéro spécial de J'irai dormir chez vous. Après être allé dormir chez l'habitant pendant des années, Antoine de Maximy a investi dans un logement. Avec sa caravane, l'animateur s'est installé quelques jours dans le désert du Nevada, aux États-Unis, pour participer au festival Burning Man. Sur Europe 1, le globe-trotter raconte cet incroyable voyage.

"Tout le monde est habillé de façon délirante". Le Burning Man, c'est un festival post-années 2000 où près de 70.000 personnes se réunissent dans le désert du Nevada. Une expérience humaine et spirituelle qui a intéressé Antoine de Maximy. "C'est une grande fête, une grande remise en question pour pleins de gens, ça permet d'évacuer les choses", raconte-t-il. "Tout le monde est habillé de façon délirante. Où qu'on pose les yeux, on ne voit rien de normal", sourit le globe-trotteur.

Des nudistes, du sexe, de la drogue, "mais pas que". Au Burning Man, des nudistes font la circulation, des gens se déplacent en bateau sur le sable. "Toutes les catégories de population sont représentées", explique Antoine de Maximy, précisant que la majorité des participants ont entre 20 et 30 ans, et "des parcours un peu différents". "Ce qui est étonnant, c'est qu'il y a des nudistes, de la drogue, du sexe, du spirituel", complète l'explorateur. "Oui, il y en a. Mais je dis à chaque fois, 'pas que'", insiste-t-il.

Very bad trip. Durant son séjour sur le festival, Antoine de Maximy a fait l'expérience d'un gâteau un peu particulier, un space cookie (une pâtisserie à laquelle est ajoutée du cannabis, ndlr). "Je n'avais jamais fait ça", s'amuse-t-il. "Je n'ai même jamais fumé de pétard parce que je n'arrive pas à fumer", ajoute Antoine de Maximy. "Je n'ai pas du tout aimé et comme je filmais, je n'étais pas capable de me laisser aller, j'ai fait un bad trip." "Je ne suis pas prêt de recommencer !", conclut-il.