Anne-Sophie Lapix "gagne moins" mais "travaille plus"

  • A
  • A
Anne-Sophie Lapix "gagne moins" mais "travaille plus"
Anne-Sophie Lapix était l'invitée d'Europe 1 mercredi.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La journaliste revient sur son transfert de Canal + à France 5 et sa rentrée aux commandes de C à vous.

Anne-Sophie Lapix l'assure, elle se sent à l'aise dans sa nouvelle vie. Celle qui, en septembre, a succédé à Alessandra Sublet à la présentation de C à vous, chaque soir à 19 heures sur France 5, est revenue sur sa rentrée télé au micro du Grand Direct des médias, mercredi sur Europe 1. "Je suis toujours en période d'adaptation, je n'ai pas encore trouvé mon rythme de travail", reconnaît la journaliste. "Mais une fois que je suis sur le plateau, je me sens bien". Anne-Sophie Lapix affirme y avoir été très bien accueillie : "J'ai essayé de m'intégrer et la tâche a été extrêmement facilitée par l'équipe et par Alessandra Sublet".

06/11/2013 C à vous France 5 Lapix France Télévisions 930x620

© France Télévisions

Des audiences à la hausse. La présentatrice a au moins une raison d'être satisfaite : depuis son arrivée dans C à vous, l'audience progresse. La semaine dernière, le talk-show a signé sa meilleure performance hebdomadaire depuis la rentrée, avec 894.000 téléspectateurs en moyenne, soit 4,4% du public. Lundi, l'émission a même dépassé la barre du million de fidèles. "On est dans une progression constante depuis plusieurs semaines", se félicite Anne-Sophie Lapix, tout en assurant ne s'être "pas mis la pression" au début de la saison.

Pas revancharde. Son arrivée sur France 5 avait pourtant été perturbée par un procès intenté par Canal+, son ancien employeur, qui l'accusait d'avoir fait la promotion de France 5 alors qu'elle était encore sous contrat. Un procès perdu par la chaîne cryptée en septembre. "Je ne suis pas fâchée mais je suis contente d'avoir gagné", lâche Anne-Sophie Lapix. A-t-elle trouvé mesquine la démarche de Canal+ ? "Oui, parce que j'ai toujours été extrêmement loyale, je n'ai jamais démarché une autre chaîne, j'ai toujours fait tout ce que je pouvais pour que l'émission demeure, vive, réussisse", répond-elle, évoquant Dimanche+, l'émission politique qu'elle a présentée pendant cinq ans sur la chaîne cryptée.



Sur Canal+, "je ne m'emmerdais pas". Si Anne-Sophie Lapix a choisi de changer de job, ce n'est pas pour une question d'argent, bien au contraire ! Sur France 5, "je gagne moins et je travaille plus", assure-t-elle. Qu'est-ce qui l'a poussée à quitter Dimanche+ ? "Je ne m'emmerdais pas du tout, mais le problème, c'est que l'émission avait perdu 40% de son temps d'antenne, changé de créneau deux fois", répond-elle. "Je sentais aussi que la dernière année n'était pas une année politique. En période présidentielle, vous avez des candidats qui vous présentent un projet de société. L'année d'après, ce n'est pas pareil. Ils défendent des petites mesures, ils sont plus tendus, ils s'énervent… Et je pense que le public était moins réceptif".

En mai dernier, Anne-Sophie Lapix avait remplacé Michel Denisot à deux reprises à la présentation du Grand Journal de Canal+. Quitte à animer un talk-show quotidien, aurait-elle aimé rester sur la chaîne cryptée et prendre les commandes de cette émission ? "En fait, quand j'ai fait ces essais, j'étais déjà en train de discuter avec France 5", confie-t-elle. Finalement, "c'était une sorte d'essai pour C à vous !".

sur le même sujet

• Lagaf', De Caunes, Lapix... Eux ont réussi leur rentrée
• Canal+ perd son procès contre Lapix
• Anne-Sophie Lapix n'a "pas envie" d'inviter Marine Le Pen
• Anne-Sophie Lapix va tourner au cinéma