Anne Holmes (France 3) : "On était en déficit de femmes dans les programmes de fiction"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invitée d'Europe 1, la directrice de la fiction de France 3 Anne Holmes fait le point sur la saison de la chaîne.

INTERVIEW

Les programmes de fiction de France 3 s'invitent régulièrement parmi les meilleurs scores d'audiences des soirées télé. Dernier fait en date mardi soir. Le téléfilm La face, avec Bruno Solo, a rassemblé 3,1 millions de téléspectateurs, permettant à France 3 de devancer sa grande sœur, France 2. Sur Europe 1, Anne Holmes, directrice de la fiction de France 3, a fait le point sur la saison de la chaîne, réussie sur ce plan.

"Féminiser la fiction". "On avait construit l'axe de fiction autour de trois objectifs : fidéliser le public, féminiser la fiction et la moderniser." Anne Holmes et ses équipes estimaient en effet que trop peu de places étaient accordées aux femmes. "L'antenne était très masculine", rappelle la directrice de la fiction, qui justifie son constat en listant l'existence de Louis la Brocante (arrêté depuis, ndlr), de la série Le sang de la vigne ou encore de Commissaire Magellan. Des programmes uniquement portés par des héros masculins.

"On était en déficit de femmes", déplore Anne Holmes. D'où la volonté d'intégrer des programmes comme La stagiaire avec Michèle Bernier, ou Capitaine Marleau avec Corinne Masiero. Deux séries renouvelées pour la saison prochaine.

"L'objectif n'est pas forcément de rajeunir". Après l'éviction de Julien Lepers, l'arrêt de 30 millions d'amis ou encore de Louis la Brocante sur France 3, l'idée d'un coup de rajeunissement dans la chaîne a circulé. Une information que conteste Anne Holmes. "L'objectif n'est pas forcément de rajeunir, mais de séduire le public le plus large possible", indique-t-elle. "On n'a pas arrêté Louis la Brocante pour rajeunir. Cela faisait 16 ans que ça existait, (...) c'était la fin d'un cycle", affirme-t-elle. France 3 devrait continuer à proposer de nouveaux programmes la saison prochaine. Une série thriller de 6x52 minutes, L'accident, est notamment en préparation avec Bruno Solo.