Alexandra Lamy : "Un gars une fille a été un tremplin extraordinaire"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'actrice se dévoile dans un documentaire de Laurent Boyer diffusé ce jeudi à partir de 21h sur C8. L'occasion de retracer sa carrière et de plonger dans son enfance.

INTERVIEW

Après Jean-Jacques Goldman, Laurent Boyer poursuit sa série de documentaires consacrés à des personnalités. Jeudi soir, c'est un numéro consacré à Alexandra Lamy qui est diffusé en prime time sur C8 : Alexandra Lamy, chouchou des Français. Pour réaliser ce programme, l'ancien animateur a recueilli les témoignages des proches de l'actrice et les confidences de la comédienne qui était l'invitée d'Europe 1 dans Le Grand direct des médias à quelques jours de la sortie de son dernier film, L'embarras du choix

"Il faut garder des choses de soi". A l'annonce du projet de Laurent Boyer, la comédienne s'est d'abord interrogée sur ce que l'on allait pouvoir raconter sur elle. "Au début, on est toujours un peu timide avec ça. Et puis des choses m'ont touchée. Ils ont réussi à trouver des vidéos de moi toute petite que je n'avais jamais vues. Et puis voir ses proches parler de soi, des gens qu'on estime, c'est émouvant."

Le documentaire s'attarde aussi sur la carrière de l'actrice, avec ses débuts dans la mini série Un gars, une fille. "Cela nous a donné de la notoriété, ça a été un tremplin extraordinaire et nous a permis d'avoir une popularité énorme. Ça passe toujours et ça a été notre meilleure école pour le rythme, l'efficacité, la rapidité, apprendre à s'adapter, jouer en plan séquence." Si Alexandra Lamy parle volontiers de son enfance, elle n'ouvre que peu les portes de sa vie privée. "Il faut quand même se garder des choses à soi."