Affaire de la sextape : Benzema s'explique mercredi soir au 20h de TF1

  • A
  • A
Affaire de la sextape : Benzema s'explique mercredi soir au 20h de TF1
Karim Benzema s'exprimera mercredi au 20h de TF1.@ AFP
Partagez sur :

Critiqué de toutes parts pour son rôle présumé dans l'affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, Karim Benzema s'exprimera pour la première fois mercredi au 20h de TF1.

Benzemaacculé. Les critiques contre lui se sont multipliées ces derniers jours mais on ne l'a pas encore entendu. Mis en cause dans l'affaire de chantage à la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema va s'expliquer pour la première fois mercredi soir. Le joueur du Real Madrid est l'invité du 20 Heures de TF1.

Valls quatre jours après Valbuena.L'affaire dans laquelle Karim Benzema est mis en cause a pris une autre dimension mardi. Thomas Sotto a interrogé Manuel Valls, invité exceptionnel de la matinale d'Europe 1, sur l'avenir en Bleu du joueur du Real Madrid : "Un grand sportif doit être exemplaire (...) S'il ne l'est pas, il n'a pas sa place en équipe de France". Le Premier ministre a appuyé sa déclaration d'une analogie politique : "S'il y avait un ministre mis en examen, il ne serait plus au gouvernement (...) D'une certaine manière, c'est pareil pour l'équipe de France". Ce tacle vient quatre jours après l’interview de Mathieu Valbuena dans Le Monde. Le joueur de Lyon y accusait son coéquipier de l'avoir "indirectement" incité à payer.

Avalanche de réactions. Depuis les déclarations du Premier ministre, les prises de position sur cette affaire se sont multipliées : "Je ne peux pas être en total désaccord avec ce qui se dit", a indiqué le consultant foot d'Europe 1, Raymond Domenech. Un peu plus tard, Farid Benzema, l'oncle du joueur mis en cause, a également réagi aux propos de Manuel Valls : "Le Premier ministre a le droit de s’exprimer, mais je pense qu’il a un peu plus à faire au niveau politique qu’au niveau sportif. A chacun ses compétences". Enfin Djibril Cissé, ancien joueur international français, qui avait été entendu dans cette affaire, a rappelé : "Pour l'instant, Benzema est mis en examen, mais il n'a pas été jugé et il n'est pas coupable".

Dans le monde du sport, hors football, c'est le nageur français Camille Lacourt qui a sonné la charge le premier lundi soir, à la veille de l'interview de Manuel Valls. "Pour moi, il n'a plus sa place en Equipe de France après toutes les erreurs qu'il a commises dans un temps trop bref. Il n'est pas apte à représenter la France", a estimé le nageur en marge de l'intronisation de son double de cire au musée Grévin.