Action Discrète revient… sur YouTube

  • A
  • A
Action Discrète revient… sur YouTube
Pierre Samuel, Patrice Mercier, Thomas Seraphine et Sébastien Thoen, comédiens d'"Action Discrète".@ CANAL+
Partagez sur :

CAMÉRA CACHÉE - Le collectif de Canal+, spécialiste des parodies et des happenings, produira désormais une émission hebdomadaire pour le web.

"A l'action ! Discrète…" Le slogan du collectif Action Discrète est de retour sur Internet. Débarqués de la grille des programmes de Canal+ l'été dernier, les comédiens cagoulés posteront jeudi à 18 heures leur première émission sur une nouvelle chaîne YouTube dédiée, toujours sous la houlette de la chaîne cryptée.

Action Discrète, c'était ça. Depuis 2006, les comiques d'Action Discrète se sont distingués par leurs parodies et leurs tournages en caméra cachée. En 2010, ils ont fondé "l'ordre des chevaliers en cols roulés" en hommage à Dominique de Villepin, à qui ils ont demandé leur "adoubement". Quelques mois plus tard, ils parodiaient Michel Sardou en chantant "j'aime la France" devant la Commission européenne, en pleine polémique sur les expulsions de Roms. Et lors de la campagne présidentielle de 2012, ils n'ont pas hésité à démarcher des maires pour obtenir leurs signatures… en échange de faveurs coquines !



Un concept (presque) identique sur le web. Mais Action Discrète, dont la présence à l'antenne s'était raréfiée la saison dernière, a fini par disparaître de la grille de Canal+ à l'été 2013. Alors que certaines de ses vidéos avaient trouvé un fort écho sur le web, l'émission effectue son retour en ligne, comme elle l'a annoncé à travers plusieurs teasers décalés.

Action Discrète postera désormais chaque semaine une vidéo sur YouTube. L'équipe sera la même, l'esprit de l'émission aussi, assure-t-on chez Canal+. "Ce sera un happening autour d'un fait d'actualité", explique Fabienne Fourquet, directrice des nouveaux contenus de la chaîne cryptée, à Europe1.fr. "Le format sera court, entre 5 et 10 minutes, et permettra une grande réactivité". Première victime : une pharmacie, lieu de tournage de la vidéo mise en ligne jeudi.

Un recasage ? Aller sur le web, une manière de recycler un programme qui n'a plus sa place sur la grille ? "On a fait le choix de programmer de nouvelles émissions, c'est une manière de continuer à travailler avec eux", admet Fabienne Fourquet. Mais pour elle, le passage d'Action Discrète au "100% web" offre de nouvelles possibilités. "Sur Internet, on a une plus grande liberté sur le format, c'est un espace moins cadré que la télévision classique, et ça s'adapte bien à ce que fait Action Discrète". Pas question pour autant de dépasser les bornes : "le contrôle éditorial sur nos chaînes YouTube est le même qu'à l'antenne", précise Fabienne Fourquet.

Un coup de com'. Ce choix s'inscrit dans une stratégie plus globale de Canal+, qui consiste à investir YouTube afin de s'assurer une visibilité en ligne, mais aussi repérer de nouveaux talents. Le groupe a lancé début décembre une vingtaine de chaînes sur la plateforme de vidéos. Bilan : 40 millions de vidéos vues par mois, se félicite déjà Canal+. Mais si cette stratégie sert l'image de la chaîne, elle ne devrait pas se convertir dans l'immédiat en profits sonnants et trébuchants, puisque les recettes publicitaires sont plus faibles qu'à la télé, et doivent en plus être partagées avec YouTube. A ce titre, le retour d'Action Discrète s'apparente avant tout à un bon coup de com'.

>> LIRE AUSSI : Pourquoi la télé va sur YouTube