Il y en a un petit peu plus, je vous mets tout ?

  • A
  • A
Willy Rovelli est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Joann Sfar a attendu 40 ans pour écrire son premier roman, alors que Willy a attendu des années pour entendre une phrase.

Les chroniques des jours précédents
Voir toutes les chroniques