"Pur chantage des républicains !"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Congrès, à majorité républicaine, bloque le processus législatif qui émane du Sénat, à majorité démocrate. Ce qui a provoqué hier dans la nuit un "shutdown" des administrations.

Nicole Bacharan, spécialiste des USA

Ses principales déclarations :

"Aux Etats-Unis, dans l'administration, tout ce qui n'est pas indispensable a été fermé. Continuent à fonctionner : l'armée, la sécurité dans les aéroports, les ports, les prisons, le FBI, le médical d'urgence. Le reste est fermé ! 2 millions de gens travaillent pour le gouvernement : la moitié va travailler sans être payé - sauf les militaires qui seront bien payés. Les autres sont en congés forcés, sans salaire."

"Les citoyens américains ne comprennent pas ce qui se passe. Aux Etats-Unis, le congrès doit voter trois types de lois : les impôts - c'est fait, les américains vont bien payer des impôts - et l'autorisation de dépenser les impôts. Normalement, ça se vote pour l'année : mais d'accord sur rien entre Maison Blanche et Congrès, ils n'ont pu se mettre d'accord que sur les dépenses de quelques mois. Donc là, ça a été voté de mars au 1er octobre ! Et il y a aussi le plafond de la dette, prochaine festivité, dans une quinzaine de jours..."

"C'est un pur chantage ! La réforme de la santé a été votée en 2010, confirmée en 2012. Mais la droite du parti républicain ne l'accepte pas, veut gagner du temps ! Cette réforme doit être mise en place aujourd'hui ! Les citoyens non assurés vont pouvoir s'inscrire dès aujourd'hui. Et ils vont le faire ! Le système est financé ! C'est fait, les républicains en sont très malheureux mais c'est ainsi."

"Ce qu'ils ont fait : ils ont préparé la loi sur le budget avec les démocrates. Et ils ont rajouté : si vous voulez qu'on vote, retardez l'application de la réforme de la santé. En se disant que, dans un an, ils remporteront les élections et pourront l'annuler..."

"Il y a déjà eu 17 blocages par le passé ! Ce n'est pas beaucoup... Le précédent date de Bill Clinton ! Pour en sortir, il faut négocier, voter ce fichu budget ! Aujourd'hui, il n'y a pas de négociation : les démocrates à la Maison Blanche comptent sur les divisions des républicains, parient qu'ils vont avoir peur d'être responsables de ces fonctionnaires non payés."

Les émissions précédentes